Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 11 Décembre 2017

Syrie:Retour au pays de plus de 600.000 réfugiés au cours des sept premiers mois de 2017 (OIM)

Plus de 600.000 réfugiés syriens ont pu rentrer chez eux au cours des sept premiers mois de l'année mais ce nombre demeure inférieur à celui des civils qui ont été déplacés durant la même période en raison des combats en Syrie, estime l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).
De nombreux réfugiés sont retournés dans leur région d'origine en espérant y retrouver leur foyer ou parce que les conditions économiques et humanitaires se détérioraient à l'endroit où ils se trouvaient, ajoute l'OIM.
"Il n'y a pas de confirmation que ces retours soient volontaires, sûrs et durables", a déclaré Olivia Headon, porte-parole de l'OIM.
Environ 67% de ces retours se sont faits vers la province d'Alep, la grande ville du nord de la Syrie de laquelle les rebelles ont été chassés par les forces gouvernementales en décembre.
Environ 16% de ces retours concernent des réfugiés qui se trouvaient en Turquie, au Liban, en Jordanie ou en Irak. Le nombre de ces retours est du même ordre que celui enregistré pour l'ensemble de l'année 2016 mais il est inférieur aux quelque 808.000 personnes qui ont été déplacées cette année, "dont beaucoup pour la deuxième ou la troisième fois".
Plus de six millions de Syriens ont été contraints de fuir leur domicile en raison de la guerre.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

L'échéance 2019 ne nous détournera pas de la construction de la citoyenneté en Algérie

A ne pas manquer

Prev Next

Le marché de la téléphonie n’a pas été affecté par le contingentement des importations-Said Benmesbah (audio-vidéo)

Les représentants des marques de téléphonie mobile Algérie se sont très vite adaptés au nouveau contexte du marché qui impose le régime des quotas à l’importation, en s'orientant vers l'assemblage local.

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh (audio-vidéo)

Actuellement, les transactions de la finance islamique ne sont rentables ni pour les banques ni pour les citoyens, estime Hachemi Siagh, expert en finance internationale.

Kamal Kheffache (économiste):"L’Algérie manque de réactivité pour s’adapter aux exigences de la mondialisation"

Dans cette interview, l’économiste Kamal Kheffache considère que l’Algérie ne s’est pas adaptée aux exigences de la mondialisation » et que, en se fermant, elle ralentit « le développement économique ».