Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Juin 2018

France: 64% des Français mécontents de l'action de Macron (sondage)

Deux tiers des Français (64%) sont mécontents de l'action d'Emmanuel Macron, près de 100 jours après son élection, soit 10 points de plus que pour son prédécesseur François Hollande au même moment, selon un sondage Ifop publié vendredi sur le site internet du Figaro.
L'institut a interrogé les Français sur une quinzaine de mesures prises ou annoncées par le chef de l'Etat depuis sa prise de fonction.
Une des mesures les plus populaires est la réduction du budget de certains ministères pour ramener comme promis le déficit public sous la limite européenne de 3% du produit intérieur brut (57% de satisfaction).
Le vote de la loi de moralisation de la vie publique est salué par 55% des sondés et la suppression progressive de la taxe d'habitation pour 80% des foyers par 52% d'entre eux.
A l'inverse, la baisse des allocations logement de cinq euros par mois recueille 60% d'opinions défavorables, la hausse de la CSG pour financer une baisse des cotisations salariales en recueille 53% et le projet de réforme du droit du travail 51%.
Dans la crise politique qui a opposé Emmanuel Macron à l'ancien chef d'état major des armées en raison d'une coupe de 850 millions d'euros du budget de la Défense, seuls 18% des Français soutiennent le président contre 41% pour Pierre de Villiers.
Le sondage a été réalisé en ligne du 7 au 9 août auprès d'un échantillon de 1.001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"Il faut revoir le système algérien de sécurité sociale"-CEE-(Audio)

  Les animateurs du Café d’experts économiques de Radio M, Mustapha Goumiri et Ferhat Ait Ali sont revenus sur la Loi de finances complémentaires 2018 et particulièrement sur la question du financement du système national de la sécurité sociale.

Les huit tares de l’économie algérienne sous l’œil d'un expert

  Selon Souhil Meddah, expert en économie, les différents gouvernements qui se sont succédé depuis l’arrivée de Bouteflika au pouvoir, au mieux,  n’ont pas eu de politique économique et, au pire, ont fait de l’anti-économie.

Tunisie: La décision de la BCT d’augmenter son taux directeur inquiète les patrons

  Le vrai remède réside, selon la CONECT, dans l’accélération de la mise en œuvre des réformes stratégiques.