Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

Les cyber-attaques en hausse dans le monde, les faibles défenses pointées du doigt (rapport)

On a observé une hausse rapide des cyber-attaques cette année, alors que les gouvernements et entreprises hésitent à allouer les ressources adéquates aux mesures de dissuasion, selon un rapport publié lundi.
"Les Tendances des cyber-attaques : rapport semestriel", publié à Nairobi, a révélé que la menace du crime virtuel a rapidement évolué, mettant en péril la sécurité des données vitales appartenant aux gouvernements, aux entreprises et aux individus.
Le rapport a été compilé par Check Point Software Technologies Limited, le plus grand vendeur de sécurité informatique du monde pour faire la lumière sur la menace des attaques virtuelles qui pourraient nuire à la paix mondiale, à la stabilité et à la croissance économique.
"Cette année s'est avérée être une année lucrative pour le crime cybernétique. Les malware (logiciels malveillants) et méthodes d'attaque continuent d'évoluer, dépassant avec créativité les solutions sécuritaires existantes ", a montré le rapport.
Le rapport a réaffirmé la nature fragile des transactions en ligne et du stockage des données grâce aux criminels experts dont la capacité d'attaque et de pénétration des plateformes numériques est profonde.
"A ce jour, en 2017, les cyber-attaques se produisent à une fréquence plus élevée que les années précédentes. Les récentes infiltrations ont montré l'agilité, l'ampleur et la persistance d'une attaque que les criminels sont capables de lancer ", a poursuivi le rapport.
"Toutes les régions ont subi ces attaques de grande ampleur, renforçant le besoin de solutions proactives", a ajouté le document.
D'après le rapport, les campagnes massives de cyber-attaques comme Wannacry, Notpetya et Fireball illustrent parfaitement la nature en évolution des menaces des jours modernes pour le cyberespace.
Actuellement, l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique ont fait état du nombre le plus élevé de cyber-attaques (56%), suivi des Amériques et de la région Asie-Pacifique (55% et 34% respectivement).
Le rapport a également mis en garde que les armes cybernétiques nationales ont atterri entre les mains des criminels qui alimentent maintenant la guerre informatique à une échelle mondiale.
"Comme on a pu l'observer tout au long du premier semestre 2017, le vol et la disponibilité des outils d'attaques nationaux qui en résulte, combinés aux vulnérabilités de grande échelle, permettent aux pirates informatiques non-qualifiés de mener des campagnes d'attaques hautement sophistiquées", a souligné le rapport.
Ce dernier a exhorté les organisations à faire des investissements dans les défenses informatiques une priorité et à former leurs employés à améliorer leurs capacités afin de détecter et de repousser les attaques qui menacent.
"En comprenant les menaces émergentes et en mettant en place les dernières technologies de prévention, les organisations peuvent créer une position défensive solide", a ajouté le rapport.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Le Comité de soutien au journal Al Fadjr est né: "Pour un nouveau modèle de l’édition de presse"

Le comité de soutien au journal Al Fadjr est né, lors d’une assemblée générale, ce samedi 18 novembre 2017 à la maison de la presse Tahar Djaout.

PLF 2018 : La Commission des finances de l'APN retire l'impôt sur la fortune

  La Commission des finances de l'APN a jugé "inutile" d'introduire un impôt sur la fortune, dont la mise en application est impossible faute d'une législation fiscale moderne et de mécanisme d'évaluation de la fortune.  

Tunisie- L'âge de départ à la retraite sera porté à 62 ans à partir de 2020

A partir de 2020, l’âge de la retraite sera porté  à deux ans de façon obligatoire et progressive et il est possible de proroger l’âge de départ à la retraite de 62 à 65 ans pour ceux qui le désirent.