Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 22 Novembre 2017

Les Etats-Unis ne souhaitent pas d'escalade dans les tensions avec la Russie (Tillerson)

Le département d'Etat américain a indiqué mardi qu'il ne souhaitait pas d'escalade dans le différend diplomatique qui oppose aujourd'hui la Russie et les Etats-Unis.
Le secrétaire d'Etat Rex Tillerson "pense qu'aucune escalade supplémentaire n'est nécessaire à ce stade et nous entendons aller de l'avant", a indiqué la porte-parole du département d'Etat, Heather Nauert, lors d'un point de presse.
Les autorités américaines ont demandé le 31 août dernier à la Russie de fermer trois sites diplomatiques aux Etats-Unis, dont le consulat de San Francisco, marquant une nouvelle étape dans l'escalade des tensions diplomatiques entre les deux pays.
Cette annonce a été faite après que le président russe Vladimir Poutine a demandé en juillet le renvoi de 755 personnels diplomatiques américains en Russie, en représailles aux sanctions américaines pour l'ingérence présumée de la Russie dans l'élection présidentielle américaine de 2016. Le prédécesseur de Donald Trump, Barack Obama, avait fait expulser l'an dernier 35 diplomates russes et saisi deux propriétés diplomatiques.
Ces tensions diplomatiques interviennent alors que les relations bilatérales se sont rafraîchies depuis des mois, Washington et Moscou ayant des divergences sur une série de questions, dont la guerre en Syrie et le conflit dans l'est de l'Ukraine.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib (Audio)

Mabrouk Aib estime que la baisse du prix du baril devrait être perçue comme « le signal d’alarme qui nous réveille » pour réfléchir à diversifier notre économie.

La France propose une rencontre sur les TIC avec les pays du Maghreb

  En Tunisie, le secteur des TIC contribue à hauteur de 7,5% du PIB et affiche une croissance à deux chiffres.

Tunisie : Le gouvernement ambitionne de porter la croissance à 3% en 2018

La Tunisie, qui identifie, depuis 2011, des solutions pour sortir de sa crise n’a pu réaliser qu’un très faible taux de croissance, de moins de 1% pendant les six dernières années.