Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Septembre 2017

Etats-Unis: Les produits de la firme russe Kaspersky interdits aux agences fédérales

L'administration américaine, qui a retiré en juillet la société Kaspersky Lab de la liste de ses fournisseurs agrées, a ordonné mercredi aux agences fédérales de désinstaller tous les produits fabriqués par ce spécialiste russe des antivirus.
Washington redoute que la société de cybersécurité, dont les logiciels antivirus sont populaires aux Etats-Unis, soit vulnérable à l'influence du Kremlin et que ses logiciels soient une menace sur la sécurité des systèmes informatiques.
Une directive émanant du département de la Sécurité intérieure (DHS) ordonne mercredi aux agences fédérales de recenser dans les 30 jours tous les produits Kaspersky utilisés sur leurs systèmes informatiques et de les désinstaller dans les 90 jours.
Le DHS explique dans un communiqué être "inquiet des liens entre certains cadres de Kaspersky et des agences russes du renseignement".
Dans un communiqué, Kaspersky Lab a rejeté ces soupçons et estimé que la décision de Washington était liée à une mauvaise interprétation de la législation russe sur le partage des données, également évoquée par le département de la Sécurité intérieure à l'appui de sa décision.
La directive va plus loin que l'initiative prise en juillet: les produits Kaspersky avaient alors été retirés de la liste de l'Administration américaine des services généraux (General Services Administration, GSA) mais les agences gouvernementales américaines pouvaient encore en acquérir s'ils ne passaient pas par la procédure agréée par la GSA.
A l'époque, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov avait dénoncé une "décision politisée".

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Sonatrach table sur un volume additionnel de 20 à 30 milliards de m3 d'exportations de gaz (P-dg)

Sonatrach exporte actuellement autour de 50 milliards de m3 de gaz par an et table, avec les projets de valorisation en cours sur un volume additionnel de 20 à 30 milliards de m3 additionnels par an", a indiqué le PDG de l'entreprise, Abdelmoumen Ould Kaddour.

Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en France (MAE)

  Le gouvernement français a donné son agrément à la nomination de M. Abdelkader Mesdoua, en qualité d`Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l'Algérie auprès de la France, indique lundi le ministère des Affaires étrangères (MAE), dans un communiqué.

Tunisie: Les mises au point politiques du président Béji Caid Essebsi

  Le président de la république, Beji Caid Essebsi, a estimé que le parti Ennahdha a fait de "grands pas" (vers un parti civil) en séparant la pratique politique du prosélytisme, mais cet effort "reste insuffisant".