Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Septembre 2017

Birmanie:Le Conseil de sécurité de l'ONU exige qu'il soit mis un terme aux violences perpétrées à l'encontre des Rohingya


"Les membres du Conseil de sécurité sont extrêmement préoccupés par la situation dans l'État de Rakhine. Prenant acte de l'attaque initiale (par les Rohingyas) contre les forces de sécurité de Birmanie, le 25 août, ils ont condamné les violences qui se sont ensuivies et qui ont contraint plus de 370 000 personnes à se déplacer,'' a dit le président du Conseil de sécurité, Tekeda Alemu, alors qu'il lisait l'accord du conseil conclu mercredi au terme de consultations à huis-clos.
"Ils ont dit être préoccupés par les violences excessives perpétrées pendant les opérations de sécurité, selon les informations, et demandé que des mesures soient prises immédiatement afin que cessent les violences dans l'État de Rakhine, que la situation se calme, que l'ordre public soit rétabli, que la protection des civils soit assurée, qu'une situation socio-économique normale soit réinstaurée et que le problème des réfugiés soit résolu.''
Mercredi matin, le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a décrit la situation dans l'État de Rakhine, sur la côte ouest de la Birmanie, comme étant ''catastrophique.'' Le nombre de réfugiés qui ont fui vers le Bangladesh a triplé depuis la semaine dernière ; ils seraient désormais près de 380 000.
Les membres du conseil ont appelé le gouvernement de Birmanie à tenir ses engagements visant à apporter de l'aide aux réfugiés, sans discrimination, à faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire vers ceux qui en ont besoin et à assurer la protection et la sécurité du personnel humanitaire.
Les membres du conseil ont également encouragé le dialogue entre les États et sont convenus de l'importance d'une solution de long terme au problème de l'État de Rakhine.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Sonatrach table sur un volume additionnel de 20 à 30 milliards de m3 d'exportations de gaz (P-dg)

Sonatrach exporte actuellement autour de 50 milliards de m3 de gaz par an et table, avec les projets de valorisation en cours sur un volume additionnel de 20 à 30 milliards de m3 additionnels par an", a indiqué le PDG de l'entreprise, Abdelmoumen Ould Kaddour.

Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en France (MAE)

  Le gouvernement français a donné son agrément à la nomination de M. Abdelkader Mesdoua, en qualité d`Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l'Algérie auprès de la France, indique lundi le ministère des Affaires étrangères (MAE), dans un communiqué.

Tunisie: Les mises au point politiques du président Béji Caid Essebsi

  Le président de la république, Beji Caid Essebsi, a estimé que le parti Ennahdha a fait de "grands pas" (vers un parti civil) en séparant la pratique politique du prosélytisme, mais cet effort "reste insuffisant".