Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 18 Octobre 2017

Yémen: Le président Hadi ne voit pas d'autre solution que militaire au conflit

Le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenu par l'Arabie saoudite, a estimé que la solution au conflit qui ravage son pays depuis deux ans et demi serait probablement militaire et non politique.
S'exprimant à New York en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, Hadi a accusé les rebelles Houthis, proches de l'Iran, de bloquer toutes les initiatives en faveur de la paix.
"La solution militaire est la plus probable pour la crise au Yémen au vu de l'intransigeance des Houthis et des milices de (l'ancien président Ali Abdallah) Saleh qui continuent de prendre leurs ordres auprès de l'Iran", a-t-il dit à la chaîne de télévision Al Arabia. Ses propos ont été repris par l'agence officielle de presse yéménite Saba.
"Malgré cela, a-t-il ajouté, le gouvernement légitime garde la main tendue en direction de la paix parce qu'il est responsable du peuple yéménite et de la fin de ses souffrances."
Plus de 10.000 personnes ont été tuées depuis le début du conflit, en mars 2015, quand l'Arabie saoudite a mis sur pied une coalition pour contrer la progression des Houthis vers la ville portuaire d'Aden, où le gouvernement Hadi s'était replié.
Le conflit est également à l'origine d'une des plus graves crises humanitaires en cours.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

A ne pas manquer

Prev Next

Libye : le HCR dénonce les abus dont sont victimes les réfugiés et les migrants à Sabratha

  Pour le HCR, la situation à Sabratha montre une fois de plus la nécessité d'une action internationale et souligne le prix élevé que doivent payer les réfugiés.

Les énergies renouvelables, une nécessité pour l’économie tunisienne (ministre)

De son côté, la Directrice générale adjointe de la BAD pour la région de l’Afrique du Nord, a souligné que la transition énergétique constitue une opportunité pour l’Afrique.

Le développement de l’agriculture, une solution pour prévenir les conflits (FAO)

 « Le G7 a permis de refocaliser notre attention sur le besoin de rendre les systèmes alimentaires plus durables grâce aux approches territoriales », a déclaré le directeur général de la FAO.