Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 18 Octobre 2017

Irak: Début du référendum sur l'indépendance au Kurdistan

Les Kurdes d'Irak ont commencé à voter lundi matin pour leur indépendance lors d'un référendum historique qui doit ouvrir la voie à un État pour lequel ils luttent depuis près d'un siècle.
Le scrutin, initié par le Président kurde Massoud Barzani — qui a déjà voté — se tient non seulement dans la région autonome du Kurdistan (nord de l'Irak), qui comprend les provinces d'Erbil, Souleimaniyeh et Dohouk, mais aussi dans des zones que se disputent les Kurdes et le gouvernement central irakien.
La consultation constitue toutefois un pari risqué car le Premier ministre irakien a clairement fait savoir qu'il prendrait «les mesures nécessaires» pour préserver l'unité du pays.
Inquiets de voir leurs minorités kurdes suivre cet exemple, des pays voisins comme la Turquie et l'Iran ont aussi menacé de représailles.
Les bureaux de vote seront ouverts de 8h00 heure locale (05h00 GMT) à 18h00 (15h00 GMT) pour permettre aux 5.375.000 inscrits de se prononcer. Au total, 12.072 bureaux de vote ont été installés, tant dans la région autonome du Kurdistan que dans les régions litigieuses.
Ainsi, dans la riche province pétrolière de Kirkouk et dans celle de Ninive, dans le nord du pays, comme dans celles de Dyala et de Salaheddine, au nord de Bagdad, plus de deux millions d'électeurs sont appelés à se rendre dans les 4.869 bureaux de vote, selon la commission électorale.
Les résultats initiaux seront annoncés 24 heures après le scrutin, mais ils ne feront aucun doute, la majorité des Kurdes étant acquise à l'indépendance.
Partagés entre l'Irak, la Syrie, l'Iran et la Turquie, les Kurdes n'ont jamais accepté le traité de Lausanne de 1923 qui les a privé d'un État indépendant sur les dépouilles de l'empire ottoman.

Sputnik


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

A ne pas manquer

Prev Next

Libye : le HCR dénonce les abus dont sont victimes les réfugiés et les migrants à Sabratha

  Pour le HCR, la situation à Sabratha montre une fois de plus la nécessité d'une action internationale et souligne le prix élevé que doivent payer les réfugiés.

Les énergies renouvelables, une nécessité pour l’économie tunisienne (ministre)

De son côté, la Directrice générale adjointe de la BAD pour la région de l’Afrique du Nord, a souligné que la transition énergétique constitue une opportunité pour l’Afrique.

Le développement de l’agriculture, une solution pour prévenir les conflits (FAO)

 « Le G7 a permis de refocaliser notre attention sur le besoin de rendre les systèmes alimentaires plus durables grâce aux approches territoriales », a déclaré le directeur général de la FAO.