Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

Assange offre 20.000 euros contre des infos sur les assassins de la «femme-WikiLeaks», Daphne Caruana Galizia

Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, dénonce l'assassinat de la journaliste maltaise, Daphne Caruana Galizia, retrouvée morte lundi suite à l'explosion de sa voiture, et promet de payer 20.000 euros pour des détails sur les auteurs du crime.
«Indignée d'apprendre que la journaliste d'investigation maltaise et blogueuse Daphne Caruana Galizia a été assassinée cet après-midi non loin de chez elle à l'aide d'une voiture piégée. J'offre une récompense de 20.000 euros pour toute information menant à la condamnation de ses assassins», a-t-il écrit sur son Twitter.
Deux semaines avant sa mort, Daphne Caruana Galizia s'était adressée à la police et avait déclaré avoir reçu des menaces de mort, selon des médias locaux.
Daphne Caruana Galizia est morte dans l'après-midi du 16 octobre dans l'explosion de sa voiture garée près de chez elle. La femme avait été engagée dans une enquête dans le cadre des Panama Papers. Elle enquêtait notamment sur les liens présumés de la famille du Premier ministre maltais Joseph Muscat avec des sociétés offshore.
Daphne Caruana Galizia avait appris qu'une société offshore, détenue par l'épouse du Premier ministre, avait reçu des paiements de la part de la fille du Président azerbaïdjanais Ilham Aliyev.
Suite au meurtre, le Premier ministre maltais Joseph Muscat a dénoncé un acte «barbare» en ordonnant aux Forces de l'ordre de concentrer tous leurs efforts pour que les criminels impliqués dans l'assassinat soient traduits en justice.
Le quotidien américain Politico avait auparavant surnommé la journaliste de «femme-WikiLeaks».

Sputnik



Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Rencontre Me Ksentini- Bouteflika : La présidence de la République dément "catégoriquement"

"La présidence de la République dément catégoriquement, autant la véracité de l'audience que celle du contenu qui lui est accolé et considère qu'il s'agit là de pures affabulations".

Des champions nationaux [ LE BLOG ECO ]

Comment construit-on un tissu industriel performant ? La question paraît simple mais elle est au cœur de vastes débats académiques et politiques depuis plusieurs décennies.

Pour Hafid Derradji, Bouteflika n’a pas reçu Farouk Ksentini pour parler du 5e mandat

  Les déclarations de l’ex-président de la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’homme (CNCDDH), dissoute, Me Farouk Ksentini indiquant que le président de la République Abdelaziz Bouteflika souhaite briguer un 5è mandat ont fait réagir le célèbre commentateur sportif Hafid Derradji.