Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Le Qatar accuse l’Arabie saoudite d’une tentative de renverser le pouvoir

Mohammed bin Abdel Rahman Al Thani, ministre qatarien des Affaires étrangères, a déclaré dans une interview à CNBC que l'Arabie saoudite tentait de renverser le pouvoir au Qatar.
«Nous voyons que le gouvernement [saoudien] parle du renversement du régime. Nous voyons comment les autorités exhortent les gens à aller protester contre leur gouvernement, donc il s'agit de changement de régime», a déclaré M.Al Thani à la chaîne américaine.
«Nous voyons un pays qui fait revenir les âges sombres des tribus et les mettre en place afin de créer une pression sur les tribus réunies au Qatar», a ajouté le ministre.
Les sanctions imposées au Qatar ont rendu difficile la lutte contre le groupe terroriste Daech, a également noté le responsable qatarien. Selon le ministre, 90% des aliments et du soutien médical destinés aux troupes américaines combattant Daech passent par les frontières qui ont été fermées en raison du blocus des pays du Golfe.
Selon M.Al Thani, cette politique étrangère nuit à la lutte contre les terroristes. De plus, il estime que la fermeture de l'espace aérien ne permet plus au Qatar de fournir un soutien stratégique.
Le 5 juin dernier, l'Arabie saoudite, le Bahreïn, les Émirats arabes unis et l'Égypte ont déclaré rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar, l'accusant de soutenir le terrorisme. Les quatre pays ont été rejoints un peu plus tard par plusieurs autres pays musulmans.

Sputnik


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Pétrole: Le prix du Brent monte à près de 75 dollars, à son plus haut niveau depuis 2014

  Les stocks de pétrole brut ont reculé selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

L'enquête britannique pour corruption viserait un marché impliquant l'aéroport d'Alger, selon Ultra Electronics

     En mars 2018, la SGSIA a lancé un appel d’offres pour une solution informatique de gestion aéroportuaire et la société britannique, après soumission, a obtenu le marché. 

Bamako rappelle ses diplomates en Algérie pour consultation au sujet de la situation des ressortissants maliens

  Le ministre malien des Affaires étrangère a « demandé à ses concitoyens qui ne se sentent pas en sécurité de quitter l'Algérie ».