Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Avril 2018

Iran: Ali Khamenei met en garde les Etats-Unis concernant l'accord nucléaire

Le guide de la révolution iranienne, Ali Khamenei, a déclaré mercredi que l'Iran ne souhaitait pas sortir de l'accord international sur le programme nucléaire de l'Iran mais qu'il "le réduirait en lambeaux" si les Etats-Unis décidaient de dénoncer ce texte.
Cette déclaration du dignitaire religieux intervient en réponse à l'annonce faite par Donald Trump vendredi de ne pas certifier au Congrès que Téhéran respectait les termes de cet accord, ouvrant la voie à une possible dénonciation américaine.
Le président américain accuse l'Iran de ne pas se conformer aux dispositions du Plan global d'action conjoint (PGAC), dénomination officielle de l'accord de Vienne, et promet de tout faire pour que la république islamique ne puisse jamais acquérir la maîtrise du feu nucléaire.
Sa décision ne revient pas à dénoncer l'accord de Vienne, mais laisse 60 jours au Congrès pour décider s'il y a lieu de rétablir les sanctions levées dans le cadre de sa mise en oeuvre, ce qui violerait les termes du PGAC et scellerait probablement son arrêt de mort.
Cette prise de position a isolé Washington par rapport à ses partenaires du groupe P5+1, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu (Etats-Unis, Russie, Chine, France et Grande-Bretagne) et l'Allemagne.
"L'Europe doit faire face aux mesures concrètes prises par l'Amérique", a estimé Khamenei ajoutant que si les Etats-Unis dénonçaient l'accord, l'Iran "le réduirait en lambeaux".
Le dirigeant religieux a également affirmé qu'il n'accepterait pas de subir les pressions des pays européens sur la conduite de sa politique régionale ou sur celle de son programme balistique.
"L'ingérence européenne dans le programme balistique de l'Iran et notre politique régionale, suivant la politique tyrannique de l'Amérique, n'est pas acceptable", a déclaré le dignitaire religieux selon la télévision iranienne.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La Banque Mondiale s'engage à poursuivre son soutien à la Tunisie dans la réalisation de ses réformes

La Banque Mondiale a affirmé appuyer la Tunisie dans la réalisation de ses projets de réforme, afin de booster la croissance et répondre aux besoins socio-économiques du pays.

Algérie: L'inflation moyenne annuelle à 4,6% jusqu'à mars 2018

L'évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 4,6% jusqu'à mars 2018, a appris l`APS auprès de l`Office national des statistiques (ONS).

Les assises nationales sur l’agriculture : un colosse aux pieds d’argile ! (contribution)

Des assises sur l’agriculture seront organisées le 23 du mois courant sous le thème ’’ l'agriculture au service de la souveraineté nationale ’’.