Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 23 Janvier 2018

Le G7, l'UE et quatre géants de l'internet créent une "grande alliance" contre le terrorisme

Les pays du G7, l'Union européenne (UE) et quatre géants de l'internet ont  une "grande alliance" pour lutter contre le terrorisme, a annoncé vendredi le ministre italien de l'Intérieur, Marco Minniti.
Les représentants de Facebook, Google, Microsoft et Twitter se sont réunis avec les ministres de l'Intérieur du G7 et les commissaires de l'UE lors d'un sommet de deux jours sur l'île italienne d'Ischia, au large de Naples, pour discuter de la stratégie de lutter contre la propagande terroriste sur Internet, où les groupes djihadistes diffusent leur idéologie, collectent des fonds, recrutent et incitent les fidèles à commettre des atrocités et donnent des instructions sur la manière de mener des attaques.
"Aujourd'hui, une grande alliance entre les gouvernements et les fournisseurs de services Internet à grande échelle a réalisé ses premiers pas", a indiqué M. Minniti à la clôture du sommet, cité par l'agence de presse italienne ANSA.
"Nous pouvons gagner cette bataille contre les logiciels malveillants de la terreur et de la haine", a déclaré M. Minniti.
Les entreprises Internet "garantiront des mesures décisives pour rendre leurs plateformes plus hostiles au terrorisme", y compris "l'identification rapide et l'élimination des contenus à caractère terroriste", selon un communiqué final publié par le ministère italien de l'Intérieur, qui a présidé le sommet du G7 à Ischia.
En juin 2017, Facebook, Microsoft, Twitter et YouTube ont annoncé la création d'un forum mondial d'internet sur la lutte contre le terrorisme "pour aider à rendre nos services hébergés hostiles aux terroristes et aux extrémistes violents".
"La propagation du terrorisme et de l'extrémisme violent est un problème mondial pressant et un défi critique pour nous tous", ont déclaré les quatre compagnies dans une déclaration en ligne datée du 26 juin.
"Chacune de nos sociétés a élaboré des politiques et des pratiques de retrait qui nous permettent de nous attaquer durement à des contenus terroristes ou extrémistes violents sur nos services hébergés".
Vendredi également, la ministre britannique de l'Intérieur, Amber Rudd, l'un des participants du G7, a déclaré que la Grande-Bretagne avait l'intention de rendre la visualisation en ligne du contenu extrémiste passible de 15 ans de prison, selon l'agence de presse ANSA.

Xinhua


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

La reprise des privatisations a provoqué un conflit à la tète de l’Etat est ce que vous pensez que :

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie-LPA: De nouvelles mesures incitatives garanties aux promoteurs immobiliers

  Le ministre a instruit, par la même occasion, les commissions des wilayas de remplacer les promoteurs immobiliers se trouvant en difficulté de réalisation ou dont les chantiers se trouvent à l'arrêt.

La politique économique algérienne sera présentée par Messahel à Davos

Pour l’Algérie, il s’agit d’une visite «business» car la recherche de financements extérieurs est toujours d’actualité ainsi que le projet d’adhésion à l’OMC.

82% de la richesse mondiale détenus par 1% de la population (rapport Oxfam)

Pour les pays en développement, l'évasion fiscale entraîne chaque année un manque à gagner estimé à 100 milliards de dollars.