Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

Birmanie-Rohingya: le général chargé de l'Etat Arakan relevé de ses fonctions

L'armée birmane a remplacé le général qui était chargé des opérations militaires dans l'Etat d'Arakan, lesquelles ont entraîné un exode de plus de 600.000 Rohingya (musulmans apatrides) vers le Bangladesh voisin depuis la fin août.
Aucune raison n'a été donnée par le service de presse des armées au remplacement du général Maung Maung Soe.
"J'ignore la raison de son transfert", a dit à Reuters le général Aye Lwinhe, un responsable du ministère de la Défense. "Il n'a pas été muté à une autre fonction pour le moment, il a été envoyé dans la réserve".
Le remplacement a été ordonné en date du 10 novembre et le général Soe Tint Naing lui succède au poste de chef du commandement ouest, a ajouté le porte-parole.
La décision est intervenue peu avant la visite que doit effectuer mercredi en Birmanie le secrétaire d'Etat américain, Rex Tillerson, qui devrait adresser un message de fermeté aux généraux birmans, sur lesquels la dirigeante Aung San Suu Kyi, à qui l'Occident reproche de ne pas avoir empêché les atrocités en Arakan, n'a que peu d'influence.
Dimanche, une responsable des Nations unies a accusé l'armée birmane d'avoir mené une campagne de viols organisée et d'avoir perpétré d'autres crimes contre l'humanité, et elle a annoncé son intention de saisir la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".

Condor annonce sa participation pour la troisième année consécutive au MWC 2018

Condor fera découvrir aux visiteurs du Mobile World Congress de Barcelone son nouveau Smartphone Allure M2.  

Bouteflika prêche une "conduite patriotique économique offensive, loin du protectionnisme stérilisant"

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé samedi à une "conduite patriotique économique offensive" en vue de moderniser l'industrie locale et conforter les entreprises publiques et privées.