Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 22 Novembre 2017

Pétrole : Vers une décision sur un son accord de baisse de la production le 30 novembre

 

L'Opep et les pays associés à son accord de baisse de la production de pétrole prendront probablement une décision sur une prolongation ou non de ces mesures lors de leur réunion du 30 novembre, soit plus tôt qu'attendu, ont dit deux ministres lundi.
L'Organisation des pays exportateurs de pétrole, plus la Russie et neuf autres producteurs, sont convenus de réduire leur production de 1,8 million de barils par jour jusqu'au 31 mars 2018 afin de stabiliser l'offre mondiale de brut.
Reuters a rapporté en octobre, en citant des sources de l'Opep, que les producteurs étaient enclins à prolonger les quotas jusqu'à la fin de 2018 mais que la décision pourrait être repoussée au début de l'année, selon l'évolution du marché.
Souhail ben Mohamed al Mazroui, ministre de l'Energie des Emirats arabes unis, a toutefois dit lundi ne voir aucune raison de reporter la décision au-delà du 30 novembre. Et son homologue d'Oman s'est dit confiant dans un accord ce mois-ci à Vienne.
"Je ne vois pas la nécessité de repousser la décision au mois de mars (...). Nous n'avons pas prévu de se voir ce trimestre-là sauf réunion extraordinaire", a dit Mazroui lors d'une conférence sur l'énergie à Abou Dhabi.
Une éventuelle prolongation des quotas serait jusqu'à la fin de 2018, a renchéri le ministre omanais, Mohamed ben Hamad al Roumhi, qui juge peu probable une modification des quotas.
Mazroui, dont le pays occupera l'an prochain la présidence tournante de l'Opep, a ajouté qu'il était favorable à une prolongation des quotas mais sans pouvoir dire si ce serait jusqu'à la fin de 2018.
Dans son rapport de novembre sur le marché pétrolier, l'Opep a relevé de 360.000 barils par jour sa prévision de demande pour son brut en 2018, à 33,42 millions de bpj.
Les stocks commerciaux de brut des pays industrialisés ont baissé de 23,6 millions de barils en septembre, à 2,985 milliards, indique aussi le rapport. Les réserves restent supérieures de 154 millions de barils à leur moyenne de cinq ans, niveau que l'Opep entend retrouver pour stabiliser le marché.

Reuters

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

Un Smartphone LG Made in Algeria destiné à l’exportation

Ce téléphone d’entrée de gamme sera doté des toutes dernières technologies du fabricant international, explique-t-on.

Sonelgaz envisage d’exporter de l’électricité vers la Libye

La partie libyenne a exprimé son intérêt pour une éventuelle connexion au réseau électrique algérien.

DZ Joker provoque une avalanche de commentaires en promettant une vidéo le jour du vote

DZ Joker, auteur de la célèbre vidéo « Mansotiche » promet une vidéo explosive le jour du vote.