Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

L'Iran respecte le cadre de l'accord nucléaire de 2015, selon l'AIEA

L'Iran reste dans les limites imparties par l'accord de 2015 qui encadre ses activités nucléaires en échange d'une levée des sanctions, indique lundi l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) dans un rapport confidentiel.
Ce rapport de l'AIEA est le premier à être publié depuis que Donald Trump a annoncé le 13 octobre dernier qu'il refusait de certifier que l'Iran respectait bien le Plan global d'action conjoint (PGAC), nom officiel de l'accord sur le nucléaire conclu en juillet 2015.
La décision du président américain ne revenait pas à dénoncer l'accord de Vienne, mais laissait 60 jours au Congrès pour décider s'il y a lieu de rétablir les sanctions levées dans le cadre de sa mise en oeuvre.
A la date du 5 novembre, le stock iranien d'uranium faiblement enrichi était de 96,7 kg, nettement au-dessous de la limite de 202,8 kg fixée par l'accord conclu avec la France, les Etats-Unis, la Chine, le Royaume-Uni, la Russie et l'Allemagne.
En outre, le taux d'enrichissement ne dépasse pas le plafond de 3,67%, selon ce rapport adressé aux Etats membres de l'AIEA et consulté par Reuters.
Le stock iranien d'eau lourde, un modérateur à neutrons utilisé dans les réacteurs qui peuvent produire du plutonium, se monte à 114,4 tonnes, alors que la limite fixée par l'accord est de 130 tonnes.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".

Condor annonce sa participation pour la troisième année consécutive au MWC 2018

Condor fera découvrir aux visiteurs du Mobile World Congress de Barcelone son nouveau Smartphone Allure M2.  

Bouteflika prêche une "conduite patriotique économique offensive, loin du protectionnisme stérilisant"

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé samedi à une "conduite patriotique économique offensive" en vue de moderniser l'industrie locale et conforter les entreprises publiques et privées.