Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

  •   AFP
  • samedi 18 novembre 2017 18:26

Iran: Téhéran n'a pas de problèmes financiers pour ses commandes d'avions

 

L'Iran n'éprouve pas de difficulté pour obtenir les financements de ses contrats d'avions commerciaux et les livraisons des appareils commandés suivent leur cours, a assuré samedi le vice-ministre iranien des Transports, Asghar Fakhrieh Kashan, cité par les médias officiels.
Le ministre réagissait à une information publiée par un média iranien selon laquelle des Airbus destinés à l'Iran avaient finalement été livrés à d'autres clients en raison de problèmes de financement.
"Le financement a été bouclé... et la situation n'a pas évolué depuis", a déclaré Asghar Fakhrieh Kashan en dénonçant des "rumeurs" et des "fausses informations". "Le calendrier des livraisons est respecté", a-t-il ajouté.
L'Iran, qui a commandé plus de 200 avions depuis la levée partielle des sanctions internationales l'an dernier, est sous la menace de nouvelles sanctions américaines depuis que le président Donald Trump a refusé le mois dernier de certifier l'accord sur le nucléaire conclu entre Téhéran et les grandes puissances.
Un rétablissement du régime de sanctions pourrait remettre en cause certains contrats. La compagnie nationale IranAir a commandé 100 Airbus AIR.PA , 80 Boeing BA.N et 20 turbopropulseurs ATR mais l'incertitude entourant le financement de ces contrats retarde leur exécution.
D'autres compagnies iraniennes, comme Zagros Airlines et Iran Airtour, ont aussi signé des protocoles d'accord pour l'achat de 73 Airbus A320neo et A330neo.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Violence et réalités parallèles, les tendances des programmes de télévision algériennes

Une semaine après le début du mois Ramadhan, le constat que fait un téléspectateur des chaînes de télévisions  algériennes, publiques et privées,  est que la tendance des productions cette année  est à l’anachronisme et le voyage dans le temps pour les séries comiques et à la violence pour les caméras cachés ainsi que  les feuilletons dramatiques.

Sonatrach : « Seuls 20 hectares de la surface des sols de la raffinerie d’Augusta sont contaminés »

« Seuls 20 hectares de la surface des sols de la raffinerie d’Augusta sont contaminés » a déclaré M. Ahmed MAZIGHI, Conseiller du PDG de la SONATRACH, lors d’une conférence de presse organisée ce matin au siège de la compagnie nationale des hydrocarbures.

Les banques francophones remportent six Trophées African Banker cette année

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé Mardi à Busan, en Corée du Sud, les lauréats des trophées African Banker 2018, organisés chaque année en marge des Assemblées générales annuelles de la Banque africaine de développement.