Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

  •   AFP
  • mercredi 6 décembre 2017 18:30

Energie: Le pétrole recule à New York


Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture mercredi, dans l'attente de la publication en cours de séance des chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut, d'essence et de produits distillés.
Vers 14H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en janvier, référence américaine du brut, perdait 67 cents et s'échangeait à 56,95 dollars sur le New York Mercantile Exchange.
Avant les très attendues statistiques hebdomadaires du Département américain de l'Energie (DoE), la fédération professionnelle API a dévoilé mardi soir "des réserves de brut en baisse de 5,48 millions de barils, d'essence en hausse de 9,2 millions de barils et de produits distillés en progression de 4,26 millions de barils", a indiqué Kyle Cooper de IAF Advisors.
"Je suis plutôt d'accord avec la tendance mais l'ampleur des chiffres est assez suspecte, ce qui est d'ailleurs partagé par les marchés qui ne réagissent pas exagérément à ces données", a-t-il ajouté, précisant que les stocks de brut baissent généralement en décembre pour des raisons fiscales.
"Les investisseurs sont dans une position d'attente avant la publication de chiffres beaucoup plus précis que l'API", a-t-il ajouté.

Selon la médiane d'un consensus d'analystes compilé par l'agence Bloomberg et actualisé en début de séance européenne, les analystes tablent sur une baisse de 2,5 millions de barils des réserves de brut, sur une hausse de 2,55 millions de barils des réserves d'essence et sur une hausse de 1,1 million de barils des réserves de produits distillés.

La production américaine dans ce rapport sera également très scrutée, alors qu'elle a battu des records, depuis que ces statistiques sont réalisées en 1983, lors des quatre dernières semaines.
"Elle pourrait augmenter davantage, atteignant 9,7 millions de barils par jour, pour la première fois dans une statistique hebdomadaire", a indiqué Commerzbank.

"La production augmente en moyenne de 20.000 à 25.000 barils barils par jour chaque semaine. Quand on observe la hausse tendancielle des prix sur le marché, il n'y a aucune raison que cette production baisse dans un avenir proche", a expliqué M. Cooper.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Les défis de la logistique de distribution (contribution)

  La gestion de la chaîne logistique de distribution permet de mettre en œuvre l’ensemble des éléments contribuant à la distribution des produits. Le flux et les stocks, les retours, l’emballage, les équipements, les services de transport, de manutention, les systèmes d’informations…Ce concept relativement standard de la supplychain est en train d’évoluer. Son champ d’intervention s’élargit de plus en plus et...

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.