Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 24 Février 2018

  •   AFP
  • jeudi 7 décembre 2017 12:48

Energie: Rebond des prix de pétrole jeudi

 

Les prix du pétrole rebondissaient jeudi en cours d'échanges européens sans effacer leurs pertes marquées de la veille dans un marché méfiant face à la hausse de la production américaine.
Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 61,67 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 45 cents par rapport à la clôture de mercredi.
Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de janvier prenait 28 cents à 56,24 dollars.
"La réunion entre l'OPEP et ses partenaires de la semaine dernière semble déjà être de l'histoire ancienne", a commenté Tamas Varga, analyste chez PVM.
Sous l'impulsion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de la Russie, 24 pays producteurs ont renouvelé un accord de limitation des extractions dans le but de rééquilibrer le marché mondial en forçant les pays importateurs à user de leurs réserves de brut.
Mais depuis cette annonce, les signes d'un rebond de la production des Etats-Unis, qui ne sont pas tenus par l'accord, ont participé à une baisse des cours.
"Les données officielles de la semaine dernière ont montré une production en septembre de 9,48 millions de barils par jour, et les décomptes de (l'entreprise de services) Baker Hughes font état de quatre semaines consécutives de hausse du nombre de puits actifs aux Etats-Unis", ont noté les analystes de BNY Mellon.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le pétrole, toujours et encore [ LE BLOG ECO ]

  La demande mondiale de pétrole en 2040 devrait être proche de 103 millions de barils par jour (mb/j) soit 10,8% de plus qu’en 2015 (92,5 mb/j).

L'Algérie entame la révision de la loi sur les hydrocarbures pour attirer les investisseurs étrangers

L'Algérie a entamé la révision de la loi sur les hydrocarbures, afin d'en faire un texte plus attractif qui attire les investisseurs étrangers.

Le pain, le lait, le mini krach boursier de Wall Street et les paris de 2018

La chronique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite de la cacophonie sur les subventions et le sens du mini krach boursier qui menace le capitalisme mondial.