Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 23 Avril 2018

  •   Reuters
  • samedi 9 décembre 2017 18:02

Palestine: Manifestations à Paris pour la cause palestinienne avant l'arrivée de Netanyahu

Des centaines de personnes ont défilé samedi à Paris pour défendre la cause palestinienne à la veille de la venue en France du Premier ministre israélien, dans un contexte assombri par la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d‘Israël.

“Boycott Israël”, “Troisième intifada”, ont scandé les manifestants rassemblés place de la République en brandissant des drapeaux aux couleurs palestiniennes.

On pouvait également voir des portraits de Benjamin Netanyahu portant la mention “criminel de guerre” et des photographies du président français Emmanuel Macron marqué du mot “complice”.

 

Le chef du gouvernement israélien, qui s‘est félicité de la décision “historique” du président américain Donald Trump annoncée mercredi, est attendu à l‘Elysée dimanche, à la veille d‘un entretien informel à Bruxelles avec les ministres des Affaires étrangères de l‘Union européenne.

La France, le Royaume-Uni, l‘Allemagne, l‘Italie et la Suède ont déploré vendredi à l‘Onu la décision de Donald Trump et invité les Etats-Unis à présenter des propositions détaillées pour la paix entre Israéliens et Palestiniens.

L‘initiative américaine “est en rupture avec le droit international”, a déclaré vendredi soir sur BFMTV le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

“Le président Trump annonce qu‘il a un projet. Il faut qu‘il le dise, qu‘il l‘explique, pour qu’éventuellement cette intervention puisse être gommée par la relance d‘un processus de paix que chacun souhaite”, a ajouté le chef de la diplomatie française.

La France fait partie des pays qui soutiennent la cause palestinienne. En 2014, l‘Assemblée nationale a voté une résolution appelant à “la reconnaissance de l‘Etat de Palestine” mais le gouvernement n‘a pas officiellement suivi.

Paris se dit favorable à la solution dite à deux Etats pour résoudre le conflit israélo-palestinien.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Le Batimatc 2018 ouvre ses portes sous le signe de la transition numérique

  L’édition de cette année accorde un intérêt particulier à la transition numérique dans la construction en Algérie.

Algérie-Commerce : Plus de 8000 agents de contrôle seront déployés sur le terrain durant le Ramadan

    Les marchés spécifiques aux mois de Ramadan « visant à promouvoir la production nationale » seront ouverts au moins cinq jours avant le début du mois sacré.

Algérie : Le déficit commercial en recul de 83,6%, selon les douanes

  Les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 96% durant les trois premiers mois de 2018 contre 75% à la même période de l'année précédente.