Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   Reuters
  • samedi 9 décembre 2017 18:02

Palestine: Manifestations à Paris pour la cause palestinienne avant l'arrivée de Netanyahu

Des centaines de personnes ont défilé samedi à Paris pour défendre la cause palestinienne à la veille de la venue en France du Premier ministre israélien, dans un contexte assombri par la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d‘Israël.

“Boycott Israël”, “Troisième intifada”, ont scandé les manifestants rassemblés place de la République en brandissant des drapeaux aux couleurs palestiniennes.

On pouvait également voir des portraits de Benjamin Netanyahu portant la mention “criminel de guerre” et des photographies du président français Emmanuel Macron marqué du mot “complice”.

 

Le chef du gouvernement israélien, qui s‘est félicité de la décision “historique” du président américain Donald Trump annoncée mercredi, est attendu à l‘Elysée dimanche, à la veille d‘un entretien informel à Bruxelles avec les ministres des Affaires étrangères de l‘Union européenne.

La France, le Royaume-Uni, l‘Allemagne, l‘Italie et la Suède ont déploré vendredi à l‘Onu la décision de Donald Trump et invité les Etats-Unis à présenter des propositions détaillées pour la paix entre Israéliens et Palestiniens.

L‘initiative américaine “est en rupture avec le droit international”, a déclaré vendredi soir sur BFMTV le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

“Le président Trump annonce qu‘il a un projet. Il faut qu‘il le dise, qu‘il l‘explique, pour qu’éventuellement cette intervention puisse être gommée par la relance d‘un processus de paix que chacun souhaite”, a ajouté le chef de la diplomatie française.

La France fait partie des pays qui soutiennent la cause palestinienne. En 2014, l‘Assemblée nationale a voté une résolution appelant à “la reconnaissance de l‘Etat de Palestine” mais le gouvernement n‘a pas officiellement suivi.

Paris se dit favorable à la solution dite à deux Etats pour résoudre le conflit israélo-palestinien.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Le FCE reconnait que ces participations aux tripartites étaient « illégales »

Paradoxalement, depuis sa création à ce jour, le FCE ne se contentait pas de participer aux tripartites mais y jouait aussi le rôle de locomotive du patronat algérien.

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.