Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   AFP
  • dimanche 10 décembre 2017 08:58

Finances: La FED devrait augmenter les taux d'intérêts

 

 

 

 

La Banque centrale américaine (Fed) devrait relever les taux d'intérêts mercredi à l'issue d'une réunion monétaire au moment où l'économie des Etats-Unis tourne à plein régime et qu'une relance fiscale, voulue par Donald Trump, se profile.

Les très bons chiffres de l'emploi de novembre publiés vendredi ont donné le dernier feu vert guetté par les marchés qui anticipaient depuis un certain temps une hausse modérée d'un quart de point de pourcentage des taux d'intérêt directeurs.

Les nouvelles embauches ont totalisé 228.000 le mois dernier, dépassant les attentes des analystes qui étaient de 190.000 tandis que le taux de chômage, à 4,1%, est demeuré à son plus bas niveau en presque 17 ans.

"Ce rapport sur l'emploi, même avec la modeste hausse des salaires (+0,2% sur le mois) est suffisant pour convaincre le Comité monétaire (FOMC) de relever les taux", a estimé Joel Naroff, économiste indépendant.

Ce troisième modeste tour de vis monétaire de l'année va porter le coût de l'argent dans la fourchette de 1,25% à 1,5%, ce qui reste néanmoins modéré.

Il vise à normaliser les taux suivant la stratégie progressive conduite par la présidente Janet Yellen qui assure que, même si l'inflation reste pour l'instant sous la cible de 2% visée par la Fed, cela n'est que provisoire et que les prix risquent de s'accélérer.

Ce sera l'avant-dernière réunion monétaire pour Mme Yellen, 71 ans, qui doit laisser la place début février à son successeur nommé par le président américain. Jerome Powell, qui devrait être confirmé sans accroc à la tête de la Fed par le Sénat, est un ancien avocat et banquier républicain de 64 ans, déjà gouverneur à la Réserve fédérale depuis cinq ans.

Mercredi après la décision sur les taux prévue à 19H00 GMT, la patronne de la Fed, qui aura été la première femme à diriger la puissante Banque centrale, donnera aussi une ultime conférence de presse puisque la réunion monétaire de janvier n'en prévoit pas.

La Fed publiera également de nouvelles prévisions économiques que les analystes scruteront de près pour voir si les participants au FOMC intègrent enfin dans leur vision de la trajectoire économique les réductions d'impôts --surtout destinées aux entreprises-- qui se préparent au Congrès.

- Le stimulus: une raison de plus -

"Normalement, ils attendent que les choses soient votées mais peut-être vont-ils commencer à prendre en compte" ce stimulus promu par l'administration Trump, a affirmé à l'AFP Joseph Gagnon, un ancien économiste de la Fed, membre du Peterson Institute for International Economics (PIIE). "Ce sera une raison de plus pour augmenter les taux", a-t-il ajouté.

Pour l'instant, la Fed projette une croissance de 2,4% cette année et 2,1% en 2018 avec trois hausses de taux d'un quart de point (0,25%).

Le Produit intérieur brut a gagné 3,3% au troisième trimestre en rythme annuel après 3,1% au deuxième trimestre mais seulement 1,2% entre janvier et mars.

L'administration Trump affirme que grâce aux réductions d'impôts, aux renégociations commerciales qui donnent la priorité à "l'Amérique d'abord" et à la dérégulation, la croissance économique peut accélérer largement et franchir les 3%.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Le FCE reconnait que ces participations aux tripartites étaient « illégales »

Paradoxalement, depuis sa création à ce jour, le FCE ne se contentait pas de participer aux tripartites mais y jouait aussi le rôle de locomotive du patronat algérien.

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.