Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   AFP
  • dimanche 10 décembre 2017 19:45

Finances: Le bitcoin en passe d'être banalisé

Le bitcoin, mère controversée des monnaies virtuelles, est sur le point d'acquérir ses lettres de noblesse avec le début dimanche des premiers échanges de produits à son nom sur un marché financier installé aux Etats-Unis ayant pignon sur rue.

Vers 23H00 GMT, le Chicago board options exchange (Cboe), une des deux plateformes boursières américaines de contrats à terme, doit donner le coup d'envoi à des échanges d'instruments financiers permettant de prévoir aujourd'hui à quel prix on achètera le bitcoin dans un certain temps, et donc de parier sur son évolution.

"C'est l'équivalent de ce que serait le tout premier trajet en Uber ou Lyft ou la toute première location d'appartement via Airbnb", résume Bob Fitzsimmons, responsable des contrats à terme chez Wedbusch Securities.

Le Cboe donne au bitcoin "de la légitimité car il reconnaît que le bitcoin est un actif comme un autre (dollar, euro, pétrole, gaz, soja, NDLR) qu'on peut échanger", ajoute Nick Colas, expert chez Data Trek Research.

Le bitcoin, dont l'émission a commencé en 2009 et qui a flambé cette semaine au point de dépasser les 17.000 dollars l'unité en anticipation de la reconnaissance du Cboe, s'échangeait jusqu'ici essentiellement sur internet sans être régulé. Cette absence de contrôle en a fait un actif prisé des malfrats et autres trafiquants souhaitant blanchir de l'argent sale.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Le FCE reconnait que ces participations aux tripartites étaient « illégales »

Paradoxalement, depuis sa création à ce jour, le FCE ne se contentait pas de participer aux tripartites mais y jouait aussi le rôle de locomotive du patronat algérien.

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.