Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

Arabie saoudite: Le prince Alwalid négocie sa remise en liberté

Le prince et milliardaire saoudien Alwalid ben Talal, arrêté il y a deux mois dans le cadre d'une opération anti-corruption, est en négociations avec les autorités du royaume mais un accord reste encore a trouver, dit-on de source gouvernementale.
Le prince Alwalid, dont le patrimoine est estimé à 17 milliards de dollars par le magazine Forbes, possède la société d'investissement Kingdom Holding et est considéré comme l'homme d'affaires saoudien par excellence.
"Il a offert un certain montant, mais ce n'est pas encore la somme qu'on attend de lui et jusqu'à présent le ministre de la Justice n'a pas donné son accord", a expliqué un responsable du gouvernement s'exprimant sous le sceau de l'anonymat.
De source proche du dossier, on rapporte que le prince a proposé de faire une "donation" au gouvernement saoudien en échange de la levée de toutes les charges pesant sur lui mais les autorités de Ryad ont refusé.
Des dizaines de princes, hauts responsables et hommes d'affaires saoudiens, dont plusieurs ministres en exercice, ont été interpellés début novembre à la demande d'un nouvel organe de lutte contre la corruption.
L'opération est également considérée comme un moyen pour le prince héritier Mohamed ben Salman de consolider son pouvoir.
Ces personnes sont détenues à l'hôtel Ritz Carlton de Ryad.
Les autorités saoudiennes évaluent le préjudice de cette corruption qui s'est étendue sur des années à 100 milliards de dollars.
Le prince héritier a indiqué qu'il souhaitait que les enquêtes aillent vite et n'a pas exclu qu'un arrangement financier soit trouvé dans la plupart des cas.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Un accord d'exploitation du champ de Rhoude el Krouf signé entre Sonatrach, Alnaft et Cepsa

  Le gisement de Rhoude El Khrouf ( RKF) a été découvert au sein du périmètre contractuel du champ de Rhoude Yacoub, en septembre1992, suite au forage du puits RKF1 et a été mis en production le 31 mai 1996.

Algérie : Ouyahia répond aux critiques de Chakib Khelil

L’ex-ministre de l’Energie a critiqué, entre autres, le recours au financement non conventionnel, qu’il considère comme générateur d’inflation. 

Algérie: La commission chargée d'élaborer la liste des métiers pénibles a été installée

Selon le ministre, le nombre de retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants.