Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Niger: Un groupe affilié à l'EI revendique l'attaque d'octobre contre une patrouille dans laquelle quatre soldats américains ont été tués

Une organisation affiliée à l'Etat islamique a revendiqué la responsabilité d'une embuscade commise en octobre au Niger et dans laquelle quatre soldats de forces spéciales américaines et quatre autres nigériens ont été tués, rapporte samedi l'agence de presse mauritanienne ANI.
L'attaque contre une patrouille d'une quarantaine de soldats, dont une douzaine d'Américains, s'est produite le 4 octobre près de la frontière avec le Mali, aux alentours du village de Tongo Tongo.
Dans un communiqué repris par l'ANI, une agence de presse indépendante qui dispose d'un accès privilégié aux informations diffusées par les groupes islamistes armés actifs au Sahel, l'Etat islamique dans le Grand Sahara revendique la responsabilité de l'embuscade meurtrière.
Cette organisation djihadiste est née en 2015 d'une scission du groupe Al Nourabitoune, lui-même apparu en 2013. La revendication relayée par l'ANI est signée de son chef, Abou Adnane al Sahraoui.
Dans son communiqué, il revendique en outre l'attaque menée contre un convoi de troupes françaises déployées dans le cadre de l'opération Barkhane jeudi au Mali, près de la ville de Menaka.
Il affirme que l'attentat suicide a fait "plusieurs morts". A Paris, l'état-major des armées a dit que l'attaque effectuée à l'aide d'une voiture piégée avait fait trois blessés, dont un gravement atteint qui a été rapatrié.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La France expulse un imam salafiste vers l'Algérie

  La Cour a rejeté la demande de l'avocat de l'imam de suspendre provisoirement son expulsion.

L'UA appelle la communauté internationale à soutenir la résolution politique du conflit en Libye

  Une force tripartite de l'UA, de l'Union européenne (UE) et de l'ONU tente de venir en aide aux migrants africains bloqués en Libye.

Le ministère des Affaires étrangères dément le rappel de l’ambassadeur malien par Bamako

  Selon le site malien abamako.com, « les représentants diplomatiques du Mali en Algérie ont été rappelés par leur pays pour consultation sur la situation précaire de leurs ressortissants ».