Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

Égypte: Le président Al-Sissi dément toute conspiration contre le Soudan et l'Éthiopie

Le président égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi a démenti lundi que son pays conspire contre le Soudan ou l'Éthiopie.
"L'Égypte n'interfère pas dans les affaires d'autres pays, et ne perd pas son temps en disputes", a déclaré M. Al-Sissi.
Le président a souligné que l'Égypte souhaitait entretenir des relations positives avec tous les pays, soulignant que les habitants du Soudan, d'Éthiopie et d'Égypte avaient besoin d'investissements, pas de guerres.
Le président égyptien a souligné que l'Égypte se modernise et développe son armée pour protéger la paix, et non pour attaquer d'autres pays.
Jeudi dernier, le Soudan a annoncé officiellement qu'il existait des menaces de sécurité potentielles en provenance d'Égypte et d'Érythrée, suite à des manœuvres militaires présumées dans la région de Sawa en Érythrée, près de la frontière avec l'État soudanais de Kassala.
Cette annonce a coïncidé avec la fermeture par le Soudan de tous ses points de passage vers l'Érythrée, et avec l'envoi de renforts militaires à la frontière Est du pays.
Le 4 janvier, le Soudan a déclaré avoir décidé de rappeler son ambassadeur en Égypte pour consultations.
Les relations entre l'Égypte et le Soudan sont tendues depuis plusieurs années en raisons de différents problèmes, comprenant leur désaccord sur le barrage de la "Grande Renaissance", que construit l'Éthiopie sur les principales sources du fleuve Nil.
Les deux pays s'opposent également sur un litige frontalier concernant les régions de Hala'ib et de Shalatin, actuellement sous contrôle de l'Égypte.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie : Les réserves en devises baissent à 82 jours d'importation, "un niveau plus qu’alarmant"

L'expert en économie Moez Joudi juge le niveau  de stock des réserves plus qu’alarmant. 

Tourisme : 2,5 millions d’Algériens ont visité la Tunisie en 2017 (OTT)

Pas moins de 2,5 millions de touristes algériens ont visité la Tunisie au cours de l’année 2017, une affluence représentant 35% de l’ensemble des touristes ayant visité ce pays voisin, a indiqué à l’APS le directeur de l’Office tunisien du tourisme (OTT).

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".