Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

Pétrole: Le marché ne sera équilibré que vers la fin 2018 (Opep)

L'Opep a relevé lundi sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole en 2018 en raison de la bonne conjoncture économique à travers le monde, ce qui devrait favoriser les efforts de rééquilibrage du marché entrepris par le cartel via la réduction de son offre.
L'Organisation des pays exportateurs de pétrole s'attend toutefois à ce que le marché ne revienne à l'équilibre que vers la fin de l'année, le redressement des cours incitant d'autres producteurs, en particulier aux Etats-Unis, à augmenter leurs pompages.
Dans son rapport mensuel, l'Opep écrit que la demande mondiale de pétrole va augmenter de 1,59 million de barils par jour (bpj) cette année, soit 60.000 bpj de plus que sa précédente prévision.
"Récemment, le développement sain et constant de l'activité économique dans de grands centres de demande mondiale de pétrole a été le principal moteur de la solide croissance de la demande de pétrole", écrit l'Opep.
"Ce lien étroit entre croissance économique et demande de pétrole devrait se maintenir, au moins à court terme."
Les cours du pétrole ont peu réagi à la publication de ce rapport. Le Brent se traitait au-dessus de 63,50 dollars le baril vers 13h10 GMT. Il a dépassé les 70 dollars en janvier pour la première fois depuis fin 2014.
Cette accélération attendue de la croissance de la demande devrait être en partie contrebalancée par une augmentation de 1,4 million de bpj de l'offre des pays extérieurs à l'Opep cette année, pense le cartel. Cela représente 250.000 bpj de plus que la précédente estimation et c'est la troisième fois depuis novembre que l'Opep relève cette prévision, initialement de 870.000 bpj.
"Le redressement constant des cours du pétrole depuis l'été 2017 et l'intérêt renouvelé pour des opportunités de croissance ont conduit les grands groupes pétroliers à se remettre à niveau en termes d'activités d'exploration cette année, dans le pétrole de schiste comme dans l'offshore", indique l'Opep, faisant référence au secteur pétrolier américain.
"Le marché ne retrouvera sans doute l'équilibre que vers la fin de l'année", ajoute-t-elle.
L'Opep avançait déjà ce calendrier dans ses précédentes projections.
Avec d'autres producteurs, dont la Russie, les membres de l'Opep ont réduit leur production depuis début 2017. Ce pacte a été prolongé jusque fin 2018.
La production de l'Opep a diminué en janvier de 8.000 bpj à 32,302 millions de bpj, est-il écrit dans son rapport mensuel. Ses membres ont ainsi respecté à 137% leurs objectifs de production, a calculé Reuters, contre 129% en décembre.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

A ne pas manquer

Prev Next

Au nom de la sécurité des investissements, les véhicules assemblés en Algérie coûtent plus cher

« Le marché local est protégé par les pouvoirs publics et les constructeurs n’ont pas le droit d’augmenter les prix que dans la proportion des augmentations des coûts », selon le Conseiller au cabinet du ministre de l’industrie et des mines.

Algérie- L'inflation moyenne annuelle a atteint 5,2% jusqu'à janvier 2018

  En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont connu une baisse de 0,9% en janvier 2018 comparativement à ceux de décembre 2017.  

Montage automobile : Les concessionnaires vont devoir chercher leurs équipementiers (responsable)

« La stabilité politique du pays et le cadre incitatif à l’investissement sont des atouts qui permettront d’attirer les équipementiers étrangers », selon un responsable du ministère de l’Industrie.