Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

La Syrie promet des "surprises" à Israël en cas de raids aériens

Le gouvernement syrien a promis mardi à Israël de "nouvelles surprises" après que la défense aérienne syrienne a abattu un chasseur israélien F-16 qui avait participé à une série de raids aériens en Syrie, samedi.
Cette opération de l'aviation israélienne visait des positions en territoire syrien de groupes armés soutenus par l'Iran, allié du régime de Bachar al Assad.
"Ayez pleinement confiance que l'agresseur sera grandement surpris parce qu'il pense que cette guerre - cette guerre d'attrition que subit la Syrie depuis des années - l'a rendue incapable de répondre à des attaques", a commenté Ayman Soussan, vice-ministre syrien des Affaires étrangères.
"Avec la volonté de Dieu, ils seront confrontés à de nouvelles surprises chaque fois qu'ils tenteront d'attaquer la Syrie", a-t-il ajouté devant la presse à Damas.
Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a affirmé dimanche que l'armée israélienne allait poursuivre ses opérations en Syrie malgré la perte de son avion de combat, une première depuis 36 ans.
S'exprimant à Kiryat Shmona, le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a affirmé mardi : "il n'y a pas de restrictions (sur les opérations militaires) et nous n'accepterons pas de restrictions. Nous répondrons à toute provocation".
"Nous continuerons à défendre notre sécurité vitale et nos intérêts", a-t-il poursuivi.
Israël s'inquiète du déploiement de forces soutenues par Téhéran à proximité du plateau du Golan occupé par l'armée israélienne.
Les autorités israéliennes accusent également l'Iran de travailler à la construction d'une usine de production de missiles à guidage de précision au Liban qui abrite les puissantes milices chiites du Hezbollah.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".

Condor annonce sa participation pour la troisième année consécutive au MWC 2018

Condor fera découvrir aux visiteurs du Mobile World Congress de Barcelone son nouveau Smartphone Allure M2.  

Bouteflika prêche une "conduite patriotique économique offensive, loin du protectionnisme stérilisant"

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé samedi à une "conduite patriotique économique offensive" en vue de moderniser l'industrie locale et conforter les entreprises publiques et privées.