Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 20 Juin 2018

Palestine: Des affrontements éclatent à la suite de l'annonce par les Etats-Unis du transfert, le 14 mai, de leur ambassade à Jérusalem

 

Le département d'Etat des Etats-Unis a annoncé vendredi que Washington prévoyait d'ouvrir l'ambassade d'Israël à Jérusalem le 14 mai, soulevant un tollé dans le monde arabo-musulman.
Cet ambassade sera localisée dans un premier temps dans le quartier d'Arnona, dans un bâtiment qui assure les fonctions consulaires du Consulat général des Etats-Unis à Jérusalem, a indiqué la porte-parole du département d'Etat, Heather Nauert, dans un communiqué.
Une annexe de l'ambassade sera ouverte d'ici fin 2019 dans le complexe d'Arnona, a-t-elle ajouté.
Si le ministre israélien des Transports et des Renseignements, Yisrael Katz, s'est réjoui de cette nouvelle sur Twitter vendredi, cette décision a en revanche été vivement critiquée dans le monde, en particulier dans les pays arabes et musulmans.
"C'est inacceptable. Aucune décision unilatérale n'accordera la légitimité à qui que ce soit : elle deviendra un obstacle à tous les effort de paix dans la région", a déclaré Nabil Abou Rdainah, porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas.
A Gaza, Sami Abou Zouhri, responsable du Hamas, a jugé que la décision des Etats-Unis était une déclaration de guerre contre le monde arabo-musulman, a rapporté le journal israélien Jerusalem Post vendredi.
Saeb Erekat, négociateur en chef de la Palestine, a également critiqué la date sensible choisie pour ce transfert, qui coïncide avec le 70e anniversaire de la déclaration d'indépendance de l'Etat d'Israël.
Il a estimé que la Maison blanche manifestait ainsi sa détermination "à violer le droit international, à enterrer la solution à deux Etats et à provoquer le peuple palestinien".
Des affrontements ont éclaté entre l'armée israélienne et des manifestants palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza suite à l'annonce de la décision des Etats-Unis vendredi. Trente-deux Palestiniens ont été blessés, selon la Société palestinienne du Croissant-Rouge.
Des manifestations sont organisées tous les vendredis à Gaza et en Cisjordanie depuis l'annonce par le président américain en décembre dernier de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël. 

Xinhua

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: "la fiscalité pétrolière a augmenté de 19% en 2018" (Sonatrach)

  Concernant les recettes d’exportation Sonatrach a réalisé 14,8 milliards de dollars jusqu'à fin mai dernier, en hausse de 17%, selon les chiffres officiels.

En prêtant davantage aux femmes, les banques tunisiennes pourraient stimuler la croissance (Rapport SFI)

  La Tunisie est considéré comme l’un de pays les plus progressistes en matière de droits des femmes dans la région MENA.

Algérie: La 51/49% restera une "ligne rouge" dans le secteur des hydrocarbures (Sonatrach)

Le futur cadre juridique relatif au secteur des hydrocarbures permettra une "clarification" du rôle du ministère de l'Energie, ainsi que ceux de l'Agence Alnaft et de l’ARH.