Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Avril 2018

Afrique: La Zone de libre-échange continentale cruciale pour l'économie mondiale, selon une responsable de l'ONU

La Zone de libre-échange continentale (ZLEC) africaine est non seulement une formidable opportunité pour le commerce en Afrique, mais aussi un dispositif crucial pour les économies hors d'Afrique, a affirmé une responsable de l'ONU à Kigali.
La ZLEC permettra de poser des bases solides pour amener les entreprises étrangères à investir en Afrique, dans la mesure où elle représentera un immense marché pour les investissements étrangers directs, a déclaré à Xinhua Vera Songwe, Secrétaire générale adjointe de l'ONU et secrétaire exécutive de la Commission économique de l'ONU pour l'Afrique, en marge d'un sommet extraordinaire de l'Union africaine (UA) qui se tient en ce moment au sujet de la ZLEC, dans la capitale du Rwanda.
La Chine reste un important partenaire commercial de l'Afrique, a-t-elle ajouté, affirmant qu'elle espérait que le soutien de la Chine permettrait de garantir une mise en place efficace de la ZLEC.
Dans les années à venir, l'Afrique pourrait en outre bénéficier d'échanges plus riches avec la Chine dans divers domaines, dont les infrastructures, le développement industriel, les transferts de technologie et la création d'emplois, a-t-elle encore déclaré.
La décision de créer la ZLEC a été prise en janvier 2012, au cours de la 18e Session ordinaire de l'Assemblée des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA.
La ZLEC vise à créer un marché unique pour les produits et les services sur le continent africain, en permettant notamment la libre circulation des marchandises et des capitaux. Selon l'UA, cette zone de libre-échange permettra également d'accélérer la création de l'Union douanière continentale et de l'Union douanière africaine.
Elle fera de l'Afrique la plus vaste zone de libre-échange créée depuis la fondation de l'Organisation mondiale du commerce, selon l'UA. La ZLEC pourrait ainsi devenir un marché de plus d'1,2 milliard de personnes, avec un PIB total de 2.500 milliards de dollars, selon l'organisation panafricaine.
La Commission économique des Nations unies pour l'Afrique estime que la ZLEC est susceptible de faire augmenter le commerce intra-africain de 53%, en éliminant notamment les droits de douane et diverses autre barrières non-tarifaires.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La Banque Mondiale s'engage à poursuivre son soutien à la Tunisie dans la réalisation de ses réformes

La Banque Mondiale a affirmé appuyer la Tunisie dans la réalisation de ses projets de réforme, afin de booster la croissance et répondre aux besoins socio-économiques du pays.

Algérie: L'inflation moyenne annuelle à 4,6% jusqu'à mars 2018

L'évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 4,6% jusqu'à mars 2018, a appris l`APS auprès de l`Office national des statistiques (ONS).

Les assises nationales sur l’agriculture : un colosse aux pieds d’argile ! (contribution)

Des assises sur l’agriculture seront organisées le 23 du mois courant sous le thème ’’ l'agriculture au service de la souveraineté nationale ’’.