Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Etats-Unis: Trump menacé d'un procès en diffamation dans une affaire sexuelle

Une juge de New York a jugé recevable mardi une plainte pour diffamation déposée contre Donald Trump par une ancienne candidate de l'émission de télé-réalité "The Apprentice" qui accuse l'ancien animateur d'agression sexuelle.
La juge Jennifer Schecter de la cour suprême de Manhattan a expliqué n'avoir "absolument aucune autorité" pour classer ou rejeter la plainte déposée par Summer Zervos au motif que celle-ci visait le président des Etats-Unis. "Personne n'est au-dessus de la loi", écrit la juge dans sa décision.
La magistrate s'est appuyée sur une jurisprudence de la Cour suprême de 1997 autorisant une ancienne employée de l'Etat de l'Arkansas, Paula Jones, à poursuivre pour harcèlement sexuel le président de l'époque Bill Clinton. Cela avait ouvert la voie à une procédure de destitution du chef de l'Etat.
Cette décision de justice pourrait contraindre Trump à devoir répondre aux questions des avocats de Summer Zervos et braquer à nouveau les projecteurs sur le comportement de l'homme d'affaires à l'égard des femmes.
Summer Zervos et plusieurs autres femmes ont révélé lors de la campagne présidentielle avoir été victimes de comportements abusifs de la part du milliardaire après la publication d'un enregistrement datant de 2005 de l'émission "Access Hollywood" dans lequel Trump parlait des femmes en termes dégradants et sexistes.
Le milliardaire avait ensuite expliqué qu'il s'agissait de "propos de vestiaires" et son équipe de campagne avait dû présenter des excuses.
La plaignante indique avoir rencontré Trump en 2005 en tant que participante à "The Apprentice", émission que l'homme d'affaires animait sur la chaîne NBC.
Elle l'accuse de l'avoir embrassée contre son gré dans ses bureaux new-yorkais en 2007 puis d'avoir eu des gestes déplacés lors d'une rencontre dans un hôtel de Beverly Hills alors qu'elle cherchait un emploi.
Donald Trump soutient que ces accusations sont des "mensonges" et a qualifié les déclarations de Summer Zervos de "canular".
La plaignante fait valoir que les démentis de Donald Trump ont eu pour conséquence une baisse de la fréquentation de son restaurant en Californie, un manque à gagner pour lequel elle réclame des dommages et intérêts et des excuses.
"Nous sommes reconnaissants de cette occasion de prouver que l'accusé a qualifié à tort Mme Zervos de menteuse pour avoir affirmé la vérité sur son comportement sexuel déplacé", a commenté Mariann Wang, l'une des avocates de Zervos.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Le groupe Sonatrach sollicité par l’Irak pour développer un champ pétrolier

  Il  a été question, également, lors de cette entrevue de la possibilité d’une participation de Sonelgaz et de Naftal à l’extension du réseau de transport de gaz en Irak.

Pétrole: Le prix du Brent monte à près de 75 dollars, à son plus haut niveau depuis 2014

  Les stocks de pétrole brut ont reculé selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

L'enquête britannique pour corruption viserait un marché impliquant l'aéroport d'Alger, selon Ultra Electronics

     En mars 2018, la SGSIA a lancé un appel d’offres pour une solution informatique de gestion aéroportuaire et la société britannique, après soumission, a obtenu le marché.