Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Avril 2018

Syrie: Accord en vue de l'évacuation des rebelles d'Ahrar al Cham de la Ghouta

Un accord a été conclu en vue de l'évacuation d'un des groupes rebelles présents dans la Ghouta orientale, en périphérie de Damas, a-t-on appris tôt mercredi matin auprès de deux sources de l'opposition syrienne.
Aux termes de cet accord, fruit d'une médiation russe, les combattants du groupe Ahrar al Cham, qui contrôlent encore la ville assiégée de Harasta, acceptent de déposer les armes en échange de sauf-conduits qui leur permettront de gagner des zones sous contrôle rebelle dans le nord-ouest du pays, précise-t-on de même source.
"L'accord a été finalisé et pourrait prendre effet peu après l'annonce d'un cessez-le-feu dès mercredi", a dit l'un d'eux, précisant qu'il avait été conclu après plusieurs jours de négociations.
Son application doit débuter par une évacuation de civils blessés pris au piège dans Harasta.
Cet accord local d'évacuation devrait accentuer la pression sur les deux principaux groupes rebelles opérant encore dans l'enclave, le Faïlak al-Rahman dans le sud du territoire, et le Jaïch al-Islam, dans le nord.
En un peu plus d'un mois d'offensive, lancée par une campagne de bombardements aériens et prolongée par des opérations au sol, l'armée syrienne et ses alliés ont repris 70% de l'enclave, dont des dizaines de milliers de civils ont partis.
Ce type d'accords d'évacuation, inédit dans la Ghouta orientale, a été pratiqué dans d'autres régions de Syrie, contribuant à la reconquête totale de villes comme Alep ou Homs par exemple.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La Banque Mondiale s'engage à poursuivre son soutien à la Tunisie dans la réalisation de ses réformes

La Banque Mondiale a affirmé appuyer la Tunisie dans la réalisation de ses projets de réforme, afin de booster la croissance et répondre aux besoins socio-économiques du pays.

Algérie: L'inflation moyenne annuelle à 4,6% jusqu'à mars 2018

L'évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 4,6% jusqu'à mars 2018, a appris l`APS auprès de l`Office national des statistiques (ONS).

Les assises nationales sur l’agriculture : un colosse aux pieds d’argile ! (contribution)

Des assises sur l’agriculture seront organisées le 23 du mois courant sous le thème ’’ l'agriculture au service de la souveraineté nationale ’’.