Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

L'ayatollah Ali Khamenei salue le rôle de l'Iran dans la défaite de l'EI

L'Iran a joué un rôle important dans la défaite du groupe Etat islamique (EI) au Moyen-Orient, a déclaré mercredi le guide suprême de la révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, dans un discours prononcé à l'occasion du nouvel an iranien.
Prenant la parole dans la ville sainte de Mashad, il a affirmé que les interventions des Etats-Unis dans la région ne faisaient que créer le chaos et a cité l'exemple de l'Afghanistan, en prédisant que Washington ne pourrait finalement pas atteindre ses objectifs.
"La République islamique a joué un rôle important dans la défaite des groupes takfiri dans la région", a-t-il dit. "Elle a ramené la stabilité dans la plus grande partie de la région, c'est quelque chose d'énorme."
Par le terme de "takfiri", les dirigeants iraniens désignent les djihadistes sunnites qui ont perdu ces derniers mois le contrôle de la majorité des territoires qu'ils occupaient en Irak et en Syrie.
L'ayatollah Khamenei a aussi accusé les Etats-Unis d'avoir de facto créé l'Etat islamique. "Les Américains disent qu'ils ont joué un rôle dans la défaite de Daech, c'est un mensonge", a-t-il lancé.
Mardi, dans son allocution télévisée pour la nouvelle année (Nowruz), il avait souligné que son pays avait réussi à écarter toutes les menaces qui le visaient, sans nommer directement l'EI.
"L'an passé, la République islamique a écarté toutes les menaces de ceux qui cherchaient à lui nuire dans la région", avait-il dit.
Téhéran, qui s'est impliqué dans la lutte contre les djihadistes sunnites en Syrie et en Irak, a proclamé en novembre dernier la mort de l'EI.
"Nos soldats et nos infatigables diplomates se sont rangés au côté des peuples d'Irak, de Syrie et du Liban pour rétablir la stabilité et accroître la sécurité dans la région", a pour sa part déclaré mardi le président iranien Hassan Rohani.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Le groupe Sonatrach sollicité par l’Irak pour développer un champ pétrolier

  Il  a été question, également, lors de cette entrevue de la possibilité d’une participation de Sonelgaz et de Naftal à l’extension du réseau de transport de gaz en Irak.

Pétrole: Le prix du Brent monte à près de 75 dollars, à son plus haut niveau depuis 2014

  Les stocks de pétrole brut ont reculé selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

L'enquête britannique pour corruption viserait un marché impliquant l'aéroport d'Alger, selon Ultra Electronics

     En mars 2018, la SGSIA a lancé un appel d’offres pour une solution informatique de gestion aéroportuaire et la société britannique, après soumission, a obtenu le marché.