Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Avril 2018

Afrique: La BAD finance un projet d'interconnexion électrique Niger-Nigeria-Bénin-Burkina Faso

La Banque africaine de Développement (BAD) s'engage à financer un projet multinational d'interconnexion électrique entre le Niger, le Nigeria, le Bénin et le Burkina Faso, d'un montant total de 47 milliards de FCFA, visant l'amélioration du taux d'accès à l'électricité dans la sous-région.
La signature d'un accord de financement dudit projet a eu lieu mercredi à Niamey entre la ministre nigérienne du Plan, Mme Kané Aichata Boulama et le représentant résidant de la BAD au Niger, M. Nouredine Kane Dia, en présence des ministres nigériens des Finances et de l'Energie.
Cet accord s'inscrit dans une initiative régionale de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), visant à construire à terme un vaste marché d'échanges et de partage de surplus de productions d'énergie, selon les documents techniques.
Pour le représentant de la BAD, "c'est un projet qui permettra de favoriser l'intégration régionale et la création d'un marché régional de l'électricité dans la sous-région, mais au-delà, pour le cas particulier du Niger, cela permettra de renforcer significativement l'accès à l'électricité en particulier dans les zones rurales, mais aussi de favoriser la compétitivité de l'économie nigérienne".
Au Niger, selon la ministre Aichatou Boulama, "trois sections de la nouvelle ligne d'interconnexion traverseront le pays entre la frontière avec le Nigeria et le futur poste de Goroubanda, à Niamey, et entre ce poste et la frontière du Burkina Faso, et entre le futur poste de Zabori et la frontière avec le Bénin".
En somme, le projet interviendra dans une zone à cheval sur les régions de Dosso, Tillabéri et Niamey (Ouest du pays) et impactera une population de plus de six millions d'habitants.
Le taux d'accès à l'électricité au Niger est de nos jours l'un des plus bas de la région, soit 10%. Ce taux reste très inférieur au taux moyen de 31% en Afrique sub-saharienne.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La Banque Mondiale s'engage à poursuivre son soutien à la Tunisie dans la réalisation de ses réformes

La Banque Mondiale a affirmé appuyer la Tunisie dans la réalisation de ses projets de réforme, afin de booster la croissance et répondre aux besoins socio-économiques du pays.

Algérie: L'inflation moyenne annuelle à 4,6% jusqu'à mars 2018

L'évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 4,6% jusqu'à mars 2018, a appris l`APS auprès de l`Office national des statistiques (ONS).

Les assises nationales sur l’agriculture : un colosse aux pieds d’argile ! (contribution)

Des assises sur l’agriculture seront organisées le 23 du mois courant sous le thème ’’ l'agriculture au service de la souveraineté nationale ’’.