Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Yémen: Amnesty International dénonce les ventes d'armes occidentales à l'Arabie saoudite

Amnesty International a dénoncé vendredi les ventes d'armes occidentales à l'Arabie saoudite et à ses alliés impliqués dans la coalition militaire qui combat les Houthis au Yémen, estimant que ces livraisons bafouent le traité sur le commerce des armes.
"Il existe de vastes preuves que des flux irresponsables d'armes à destination de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite ont eu pour résultat un énorme préjudice pour des civils yéménites", écrit Lynn Maalouf, directrice de recherche d'Amnesty International pour le Moyen-Orient, dans un communiqué.
"Mais cela n'a pas dissuadé les Etats-Unis, le Royaume-Uni et d'autres Etats, dont la France, l'Espagne et l'Italie, de continuer à livrer des milliards de dollars d'armes", ajoute-t-elle. "En plus de dévaster des vies civiles, cela bafoue le Traité sur le commerce des armes."
L'Arabie saoudite, à la tête d'une coalition régionale, est engagée depuis trois ans dans une guerre au Yémen contre les rebelles Houthis, qui a fait plus de 10.000 morts, déplacé plus de trois millions de personnes et plongé le pays au bord d'une famine généralisée.
En début de semaine, un cabinet d'avocats a estimé que la France s'exposait à un risque juridique "élevé" en livrant à l'Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis du matériel militaire dont l'utilisation au Yémen est susceptible de violer le droit international humanitaire.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Le groupe Sonatrach sollicité par l’Irak pour développer un champ pétrolier

  Il  a été question, également, lors de cette entrevue de la possibilité d’une participation de Sonelgaz et de Naftal à l’extension du réseau de transport de gaz en Irak.

Pétrole: Le prix du Brent monte à près de 75 dollars, à son plus haut niveau depuis 2014

  Les stocks de pétrole brut ont reculé selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

L'enquête britannique pour corruption viserait un marché impliquant l'aéroport d'Alger, selon Ultra Electronics

     En mars 2018, la SGSIA a lancé un appel d’offres pour une solution informatique de gestion aéroportuaire et la société britannique, après soumission, a obtenu le marché.