Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

La Palestine condamne le veto américain contre une enquête de l'ONU sur les violences israéliennes à la frontière avec Gaza

Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Malki, a condamné mardi les Etats-Unis pour leur blocage d'une déclaration du Conseil de sécurité de l'ONU qui demande une enquête sur les événements aux frontières entre Gaza et Israël, où au moins 61 Palestiniens ont été tués lundi.
"Les Etats-Unis sont devenus le protecteur d'Israël au Conseil de sécurité", a dénoncé M. Malki à la radio officielle Voice of Palestine, affirmant que Washington "est toujours là pour couvrir les violations israéliennes contre les Palestiniens".
Il a ajouté que les Etats-Unis opposaient toujours leur veto aux résolutions condamnant Israël. "Les Etats-Unis sont ainsi un partenaire d'Israël dans ses crimes contre les Palestiniens", a indiqué le ministre.
Le Conseil de sécurité de l'ONU organisera une réunion d'urgence mardi pour aborder le problème des violents affrontements entre manifestants palestiniens et forces israéliennes le long de la frontière de la bande de Gaza avec Israël.
Au moins 61 Palestiniens, dont 9 enfants, ont été tués lundi par les tirs israéliens pendant les affrontements qui se sont produits à la frontière.
Les Palestiniens manifestaient lundi contre le transfert de l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. La ville sainte est considérée par les Palestiniens comme la capitale de leur futur Etat.
Les manifestations ont coïncidé avec le 70ème anniversaire de la déclaration d'indépendance d'Israël, célébré la veille du jour de la Nakba (Jour de la Catastrophe) des Palestiniens, qui commémore l'exode de milliers de Palestiniens forcés à quitter leurs villages et leurs terres.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Pétrole: L'Opep surveille de près la production vénézuélienne

  Les stocks des pays de l’OCDE ont chuté en mars pour n'être plus que neuf millions de barils au-dessus de leur moyenne quinquennale.

"La relation Etat-entreprises est un vrai problème en Algérie"-Slim Othmani-(Audio)

    « Je suis administrateur d’une entreprise privée dont je suis actionnaire. Cette entreprise passe son temps à se battre contre la discrimination entre le public et le privé que pratique l’Etat ».

Monétiser la data, la nouvelle priorité du moment, selon Hadj Khelil

  « Actuellement, il n’y pas une activité humaine qui ne génère pas de la donnée et la donnée à une valeur monétique. Notre travail est de fabriquer de la valeur à partir de cette donnée », a déclaré Hadj Khelil, fondateur de la Startup Big-Mama en France, lors de son passage dans  l’émission « L’invité du direct » sur Radio M. La question à...