Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Juin 2018

L'Union africaine veut établir un observatoire sur la migration

Lundi, le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA) a approuvé une proposition visant à établir un Observatoire de la migration africaine afin d'endiguer la migration illégale.
Dans un communiqué de presse, l'UA a déclaré que l'Observatoire aura pour mission de collecter des informations, d'assurer les échanges d'informations et la coordination entre les pays africains pour comprendre, anticiper et agir sur les problèmes de migration et soutenir les initiatives continentales en vue d'endiguer la migration illégale.
L'Observatoire de la migration africaine travaillera en particulier avec les initiatives comme le Centre opérationnel régional (ROC) basé à Khartoum au Soudan afin de renforcer la collaboration et le partage de renseignements et combattre les activités criminelles liées à la migration.
Chaque année, des dizaines de milliers d'Africains feraient l'objet de trafics vers le Moyen-Orient et l'Europe, où ils sont exploités dans différents secteurs informels comme la prostitution, les travaux physiques et le travail agricole.
Malgré les initiatives régionales et intra-africaines pour endiguer la migration illégale des Africains et mettre un terme à leur exploitation par les criminels, il manque à ce jour un mécanisme de collaboration efficace entre les 55 Etats membres de l'UA pour endiguer la migration illégale et agir contre les réseaux criminels.
Les réseaux criminels qui font du trafic d'êtres humains sont une source d'instabilité dans les Etats membres et facilitent les liens entre groupes terroristes et bandes criminelles, a ajouté l'UA.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: La décision de la BCT d’augmenter son taux directeur inquiète les patrons

  Le vrai remède réside, selon la CONECT, dans l’accélération de la mise en œuvre des réformes stratégiques.

Algérie: GICA prépare de nouvelles opérations d’exportation en 2018

  Le groupe Gica a procédé, en mai dernier, à l'exportation de 45.0000 tonnes de clinker, dans le cadre d'un contrat portant sur une quantité globale de 200.000 tonnes. 

Algérie: "La solution de la planche à billets a été appliquée de façon excessive" (Nour Meddahi)

  L’économiste signale que le FMI vient de publier un document où il est précisé que finalement le déficit de 2017 a été de 8,8% au lieu des 5,6 prévus.