Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Juin 2018

L'Agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens appelle à sauver le système de santé à Gaza

L'Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens a appelé mardi la communauté internationale à sauver le secteur de santé de Gaza, qui ne cesse de se dégrader.
"Ce matin, j'adresse un appel d'urgence pour sauver le système de santé de Gaza", a déclaré aux journalistes à Gaza le commissaire général de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés (UNRWA), Pierre Krahenbuhl.
Gaza est confrontée à une catastrophe humanitaire et sanitaire majeure en raison du grand nombre de Palestiniens blessés par des tirs israéliens lors des rassemblements connus sous le nom de "Grande marche du retour", a-t-il dit.
M. Krahenbuhl a également appelé à renforcer la capacité de l'UNRWA à assurer des soins aux patients après leur hospitalisation, et pour veiller à l'assistance à long terme dont auront besoin les nombreux patients amputés.
Déshumaniser les Palestiniens de la bande de Gaza n'apportera pas la paix dans la région, a-t-il souligné.
Au moins 112 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis le début des rassemblements le 30 mars.
Ces manifestations ont lieu le long de la frontière entre Gaza et Israël, pour exiger le retour des réfugiés Palestiniens dans leur domicile en Israël et la fin du blocus imposé par Israël sur ce territoire depuis 2007.
L'UNRWA, qui assure une aide en matière d'éducation, de santé et d'alimentation à près de 5 millions de réfugiés palestiniens enregistrés au Moyen-Orient, est déjà confronté à un déficit financier important suite à la suspension récente des financements des États-Unis.
Les États-Unis ont décidé en janvier de réduire leur contribution à l'UNRWA en 2018, à 65 millions de dollars contre 125 millions de dollars précédemment.
L'administration américaine a également annoncé qu'elle ne fournirait pas à l'agence les 45 millions de dollars d'aide promis en décembre dernier.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: La décision de la BCT d’augmenter son taux directeur inquiète les patrons

  Le vrai remède réside, selon la CONECT, dans l’accélération de la mise en œuvre des réformes stratégiques.

Algérie: GICA prépare de nouvelles opérations d’exportation en 2018

  Le groupe Gica a procédé, en mai dernier, à l'exportation de 45.0000 tonnes de clinker, dans le cadre d'un contrat portant sur une quantité globale de 200.000 tonnes. 

Algérie: "La solution de la planche à billets a été appliquée de façon excessive" (Nour Meddahi)

  L’économiste signale que le FMI vient de publier un document où il est précisé que finalement le déficit de 2017 a été de 8,8% au lieu des 5,6 prévus.