Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Juin 2018

Liban: Nabih Berri réélu pour la sixième fois à la présidence de l'Assemblée

Nabih Berri, chef de file du mouvement chiite Amal, a été réélu mercredi pour la sixième fois à la tête du parlement libanais.
Il a recueilli les suffrages de 98 des 128 députés. Le président de l'Assemblée a appelé à la formation d'un nouveau gouvernement dès que possible.
Agé de 80 ans, Nabih Berri est étroitement lié au Hezbollah depuis la fin de la guerre civile, en 1990. Saad Hariri, Premier ministre sortant et adversaire du mouvement chiite pro-iranien, lui a exprimé son soutien.
Aucun autre candidat ne briguait la présidence de l'Assemblée, que le "pacte national", accord non écrit conclu en 1943, réserve à un chiite.
Elie Ferzli, autre allié du Hezbollah, a quant à lui été élu à la vice-présidence du parlement. Le poste, réservé à un orthodoxe, était occupé depuis 2005 par un opposant du mouvement chiite.
Le "Parti de Dieu" et ses partenaires ont remporté 70 des 128 sièges parlementaires à l'issue des législatives du 6 mai. La Coalition du 14 mars emmenée par Saad Hariri et soutenue par l'Arabie saoudite était majoritaire dans la précédente législature, élue en 2009.
Le président Michel Aoun, un chrétien maronite, doit maintenant consulter les députés pour désigner le Premier ministre, poste réservé à un sunnite. Saad Hariri devrait être reconduit, mais il aura fort à faire pour constituer un gouvernement dans lequel tous les grands courants, Hezbollah y compris, devront être représentés.
Son parti, le Courant du Futur, a perdu le tiers de ses sièges et la plupart sont désormais occupés par le Hezbollah ou ses alliés. Hariri, qui a mis cette défaite sur le compte du nouveau code électoral et des échecs de son mouvement, a entrepris de le refonder.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: La décision de la BCT d’augmenter son taux directeur inquiète les patrons

  Le vrai remède réside, selon la CONECT, dans l’accélération de la mise en œuvre des réformes stratégiques.

Algérie: GICA prépare de nouvelles opérations d’exportation en 2018

  Le groupe Gica a procédé, en mai dernier, à l'exportation de 45.0000 tonnes de clinker, dans le cadre d'un contrat portant sur une quantité globale de 200.000 tonnes. 

Algérie: "La solution de la planche à billets a été appliquée de façon excessive" (Nour Meddahi)

  L’économiste signale que le FMI vient de publier un document où il est précisé que finalement le déficit de 2017 a été de 8,8% au lieu des 5,6 prévus.