Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 18 Juin 2018

Arabie saoudite: La coalition arabe intercepte un missile houthi tiré sur la ville militaire d'al-Fayçal

Un missile balistique type Badr-1 a été tiré ce 13 juin 2018 à l'aube par les forces balistiques des rebelles houthis sur la ville militaire d'al-Fayçal, située dans la province de Jizan, en Arabie saoudite, selon la chaîne Al-Masirah, proche du mouvement Ansar Allah.
«Une source militaire appartenant aux forces balistiques [des rebelles houthis, ndlr] a affirmé que la ville militaire d'al-Fayçal, située dans la région d'Abou Ariche [dans la province de Jizan, ndlr], a été visée par un missile balistique de type Badr-1, quelques heures après le lancement d'un premier missile sur la ville industrielle à Jizan», a rapporté la chaîne de télévision.
Selon le journal saoudien Sabaq, les défenses antiaériennes saoudiennes ont abattu ce 13 juin 2018 à l'aube un missile ennemi en utilisant les batteries antiaériennes du système Patriot.
«Les milices houthies continuent à essuyer des échecs dans leurs tentatives d'attaquer le territoire saoudien en lançant des missiles Scud près de la province de Jizan, après que ces derniers aient été interceptés par les défenses antiaériennes saoudiennes», a déclaré le colonel Turki Al-MAlki, le porte-parole de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite, cité par le journal.
Au moins neuf personnes ont été tuées et de nombreuses autres blessées dans un raid aérien de la coalition arabe dans le gouvernorat de Saada, dans le nord-ouest du Yémen, a rapporté dimanche la chaîne Al-Mayadeen.
Selon la chaîne, l'aviation a visé un immeuble d'habitation dans le quartier de Bakym. Des femmes et des enfants figurent parmi les victimes.
Une coalition militaire arabe sous commandement saoudien intervient depuis mars 2015 au Yémen en soutien au gouvernement du Président Abd Rabbo Mansour Hadi contre les Houthis, alliés à des unités de l'armée restées fidèles à l'ex-Président Ali Abdallah Saleh. Les rebelles contrôlent la capitale Sanaa depuis 2014 et restent maîtres de vastes régions du pays.

Sputnik


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Les grands choix économiques du pays analysés par Nour Meddahi (Audio)

  Nour Meddahi, professeur d'économétrie et finances à la Toulouse School of Economics revient dans l’entretien accordé à Radio M sur les choix économiques faits par l’Algérie pour atténuer les effets de la baisse des prix du pétrole sur les marchés internationaux, une baisse entamée dès l’été 2014.

Pétrole: Le Brent chute à 73 dollars

  L'Arabie saoudite et la Russie ont fait part de leur souhait d’augmenter leurs productions respectives.

L’Afrique, le Maghreb et les flux migratoires (contribution)

  Il s’agira de poser les véritables problèmes, concernant les flux migratoires venant d’Afrique,  pour  avoir de véritables solutions loin de la démagogie et de la surenchère car  le sujet  est  complexe, la responsabilité étant partagée  entre les dirigeants européens et africains.