Rapporter un commentaire

Vous êtes tous dans l'erreur car vous vous comportez comme les moutons de Panurge. Les journalistes sont des lanceurs d'alerte qui devraient au moins nous présenter les faits et les analyser si possible. Tout le monde a décodé la stratégie des acteurs depuis 30 ans mais cela reste un sujet tabou.
Quels sont les faits récents les plus importants , ceux qui auront un impact sur notre sort?
-On a tourné la page du DRS grace à Tiguentourine
-On a réhabilité Chakib Kheli qui controle le secteur le plus stratégique (energie) où il a placé les cadres les plus incompétents (mais qui lui sont redevables)
- La production de gaz et de pétrole va baisser de manière importante (c'est le PDG de Sonatrach qui le dit et c'est vrai)
- Ouyahia n'a aucune emprise sur le secteur le plus stratégique du pays
-Son ministère des Finances n'a aucune idée sur les prévisions de recettes d'exportation à moyen terme
- le tarissement des reserves de change et la situation de faillite financière sont inéluctables car on a trop tardé pour réagir
- Chakib Khelil sera Chef de gouvernement avant 3 mois
- On retournera au plan qui a été interrompu par le DRS et on instaurera à nouveau un loi scélérate sur les hydrocarbures
- IL N'Y AURA PAS DE 5e MANDAT car l'objectif de la feuille de route sera atteint avant 2019
- Aucun Président, aussi intègre et brillant soit-il, ne pourra redresser la situation avant une dizaine d'années au moins
- La guerre civile a été programmée depuis 20ans (en programmant la faillite energétique). C'est l'objectif de la feuille de route des parrains du clan présidentiel
- L'Algérie est la 4eme cible (après l'Irak, la Syrie et la Libye)

Les choses vont aller très vite car Chakib Khelil (agent fédéral US) ne sera pas inquiété par l'enquête du gouvernement espagnol concernant Fertibéria/Fertial (dont les actions ont été généreusement offertes à Haddad - prêt de 40 M euros ) comme il n'a pas été inquiété par les italiens.