Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 24 Mars 2017

 

La 4G de Ooredoo disponible dans 31 wilayas

Ooredoo, innovateur technologique, annonce la disponibilité de ses services de téléphonie mobile de 4ème génération dans 31 wilayas et ce après l’obtention de l’autorisation de déploiement de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT).

Ooredoo amorce la nouvelle année sous le signe du challenge technologique en lançant ses services 4G dans 28 nouvelles wilayas, à savoir : Alger, Oran, Constantine, Sétif, Ouargla, Djelfa, Biskra, Ghardaia, Adrar, Boumerdes, Béjaia, Blida, Annaba, Tipasa, Sidi Bel Abbès, Bouira, Chlef, Batna, Bordj Bou Arreridj, Médéa, Mascara, M’sila, Tiaret, Skikda, Ain Defla, Mostaganem, Relizane et Ain Témouchent. Ces nouvelles wilayas viennent s’ajouter aux 3 wilayas que sont Tlemcen, Tizi-Ouzou et Béchar, déjà couvertes par le réseau 4G de Ooredoo depuis octobre 2016.

A l’occasion de ce large déploiement, le Directeur général de Ooredoo Algérie,     M. Hendrik Kasteel a déclaré : « Ooredoo entame la nouvelle année 2017 en relevant avec succès un nouveau challenge en déployant son réseau 4G dans 31 wilayas. Cette extension du réseaufacilitera aux clients l’accessibilité à la 4G et permettra à Ooredoo de maintenir son leadership technologique grâce à son réseau 4G. Cela constitue une étape majeure et structurante pour Ooredoo qui veillera à mobiliser ses moyens humains et techniques afin de répondre au mieux aux préoccupations de ses clients en leur apportant des services à la pointe de la technologie, et de faire de la 4G une réussite telle que l’a été la 3G. »

Avec le déploiement de son réseau 4G dans 31 wilayas, et un taux de couverture qui sera perpétuellement renforcé, Ooredoo demeure à l’écoute de ses clients en les mettant au cœur de ses préoccupations afin de leur offrir les meilleures offres et les services digitaux à haute valeur ajoutée.

Il y a lieu de rappeler que les clients déjà détenteurs d’une ligne Ooredoo peuvent bénéficier gratuitement d’une SIM 4G tout en gardant le même numéro de téléphone.   

 

Ooredoo continue d’œuvrer pour la consolidation de l’industrie numérique nationale et réaffirme sa position d’acteur économique majeur résolument engagé dans cette importante transformation.

Ooredoo Dima Plus ! 

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - La Direction de la Sûreté nationale tire la sonnette d'alarme sur l'ampleur de la contrefaçon locale

Cafés, pâtes alimentaires, margarine, eau d'oranger, miel, sucre vanillé, tabacs, détergents, produits cosmétiques, shampoings et parfums sont parmi les produits fabriqués localement victimes de contrefaçon locale, ont relevé des représentants de la DGSN lors de la seconde journée du séminaire sur la contrefaçon.

Opep : la réunion du comité de surveillance se tiendra dans un contexte pétrolier délicat

Lors de sa dernière réunion à Vienne, en janvier dernier, le comité de surveillance redoutait le non-respect des quotas de production fixés ; aujourd’hui, c’est surtout l’augmentation des stocks mondiaux d’or noir, principalement sous l’effet de l’augmentation de la production américaine, qui l’inquiète.

L’Observatoire tunisien de l’eau met en garde contre l’aggravation du stress hydrique en 2017

Entre 2016 et 2017, les ressources en eau dans les barrages tunisiens sont tombées de 1,426 milliard de m3 à quelque 700 millions de m3 seulement, selon des chiffres rendus publics par le ministre tunisien de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques, le 7 mars dernier devant l’Assemblée des Représentants du Peuple.