Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Août 2017

Le Groupe GICA rencontre ses clients à Sétif

 

Sous le haut patronage de son Excellence le Ministre de l’Industrie et des Mines, le Groupe Industriel des Ciments d’Algérie (GICA) organise le jeudi20 juillet 2017 à la Cimenterie de Ain El Kebira (Sétif), une journée portes ouvertes sur l’industrie du ciment.

Cette journée, qui porte notamment sur sa filiale, la Société des Ciments de Ain El Kebira (SCAEK), vise à se rapprocher davantage de ses partenaires et clients et d’être à l’écoute de leurs attentes pour mieux les satisfaire.

C’est dans le cadre de son nouveau projet « Charte client », initié en partenariat avec le Centre de Recherche en Economie Appliquée pour le Développement (CREAD), que le Groupe s’engage à gagner la confiance totale de ses clients et les fidéliser.

Les acteurs du Bâtiment, des Travaux publics et de l’Hydraulique ainsi que les représentants des organisations patronales, sont invités à prendre part à l’événement du Groupe GICA, qui se veut un espace de rencontres et d’échanges avec tous ces professionnels du secteur de la construction.

Au programme, une présentation sur le Groupe GICA, ses filiales et ses projets et des communications sur l’extension des capacités de production de la cimenterie de Ain El Kebira, le projet « Charte Client » ainsi qu’une nouvelle plate-forme numérique destinée aux clients.

Pour rappel, la SCAEK a réalisé, en 2016, une production de 1,370 million de tonnes de ciments et devrait passer à plus de 3 millions de tonnes avec sa nouvelle ligne, entrée en production le premier trimestre de 2017.

Leader national de l’Industrie du ciment, le Groupe GICA a réalisé en 2016, et pour la deuxième année consécutive, un nouveau record de production, atteignant 12, 604 millions de tonnes de ciments contre 12,143 millions de tonnes en 2015, soit une hausse de 4%.

Le Groupe GICA s’est fixé comme objectif prioritaire, de contribuer activement à combler le déficit en matière de ciments, avec la poursuite des grands investissements dans le secteur de l’habitat et des infrastructures.  

Sur un autre volet, le Groupe GICA, qui a engagé un ambitieux plan de développement de ses nombreuses unités de production de ciment, a également mis l’accent sur le développement des filières des granulats et de béton prêt à l’emploi (BPE), dans le cadre de sa stratégie de diversification de produits.

En outre, et soucieux de préserver son image d’entreprise citoyenne, le Groupe GICA a lancé plusieurs actions visant à protéger l’environnement contre les impacts négatifs induits par les activités de production de ciments.

Il s’agit, notamment, du remplacement des électrofiltres par des filtres à manches de dernière génération dans les cimenteries du Groupe, l’installation de stations d’épuration des eaux usées, le recyclage des déchets, l’incinération des médicaments, la réhabilitation des carrières et l’économie d’énergie.

De même, le Groupe GICA a déployé, dans le cadre de sa politique HSE, tous les moyens nécessaires pour garantir, à ses employés, des conditions de travail répondant aux normes internationales en matière de sécurité.

 

 

 

 

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie : "La situation risque de devenir, à très court terme, économiquement ingérable et socialement explosive" - Elyes Jouini

 La Tunisie "prise dans un tourbillon destructeur de valeur" connait un dérapage budgétaire qui nécessite des emprunts de plus en plus lourds ce qui monopolise la capacité financière des banques et étouffe l'investissement, estime l'ancien ministre des réformes économique et actuel vice-président de l'Université Paris-Dauphine Elyes Jouini.

Algérie – Le retour d’Ouyahia pourrait se traduire par une relance des privatisations

  A l’arrêt depuis 2007, le processus de privatisations des entreprises publiques va-t-il être relancé par Ahmed Ouyahia? La loi de finances 2018 pourrait remettre au gout du jour le très controversé art 66 de la LF 2016.

Algérie- Trois arrêtés vont fixer le mode d'emploi de la pêche et la commercialisation du corail

Trois (03) arrêtés interministériels devant relancer la pêche au corail à travers le littoral seront "prochainement" promulgués pour fixer toutes les procédures juridiques et mesures relatives à l'exploitation de cette ressource maritime, au traitement et à la traçabilité des quantités pêchées jusqu'à la commercialisation.