Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 11 Décembre 2017

Association des Petits Débrouillards.Communiqué
 

L'association des Petits Débrouillards, en partenariat avec le comité du Village de Tigounatine, organise du 19 au 26 août 2017 trois form'actions à destination des jeunes de la région.

                          

Ces formations ont comme objectif de permettre aux jeunes de développer un esprit critique et de porter un regard curieux et informé sur le monde qui les entoure, à travers un parcours de formation et d'accompagnement basé sur des animations, des expériences et des jeux.

 

Ce dispositif de mobilisation/responsabilisation des jeunes par le biais de l'animation, s’articule sur différents temps de formation :

Découverte et rencontre

Découvrir une pratique pendant 5 jours en rencontrant d'autres jeunes. Favoriser une interconnaissance du groupe grâce à des animations et des jeux.

Formation et initiation

Acquérir une première expérience valorisante, découvrir un métier, une pratique professionnelle par le biais de l'animation, avec la possibilité d'aller plus loin sur d’autres champs disciplinaires : la médiation scientifique ou culturelle, l’enseignement, la pédagogie, l’animation…etc.

Engagement pour son quartier/son village

Découvrir une façon de s'engager dans son quartier/son village par le biais de l'animation et permettre le montage de projets à caractère social et éducatif. 

 

Dans ce cadre trois forma’ctions sont prévues avec trois thèmes différents :

Form’action Numérique : comprendre le fonctionnement des objets technologiques que nous utilisons tous les jours mais aussi de donner quelques bases sur l’informatique, l’électrique, la programmation et les objets connectés.

Form’action Science : Comprendre  le monde qui nous entoure à travers des expériences scientifiques faciles, ludiques et passionnantes, dans un cadre d’animations et de jeux.

Form’action Débat : Découvrir les méthodes d’animation de débats et expérimenter des techniques et outils qui nous permettent de réfléchir en groupe.

Chaque formation a un volume horaire de 15h, soit 3h/jour sur 5 jours. Les dates seront fixées ultérieurement.  Le nombre de participants doit être entre 4 et 12 personnes par groupe.

A la fin de la formation, les jeunes ayant participé à l’intégralité du parcours, auront une attestation de participation délivrée par l’association des Petits Débrouillards Île-de-France. La formation est gratuite et libre d’accès pour les jeunes (Filles & garçons). Elle sera animée de façon bénévole par un groupe de jeunes tuteurés par Samir Mellal, formateur/administrateur à l’association des Petits Débrouillards Paris IDF.

Pour plus d’informations et inscriptions, RDV sur la page Tigounatine sur facebook :  www.facebook.com/vtigounatine

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

L'échéance 2019 ne nous détournera pas de la construction de la citoyenneté en Algérie

A ne pas manquer

Prev Next

Le marché de la téléphonie n’a pas été affecté par le contingentement des importations-Said Benmesbah (audio-vidéo)

Les représentants des marques de téléphonie mobile Algérie se sont très vite adaptés au nouveau contexte du marché qui impose le régime des quotas à l’importation, en s'orientant vers l'assemblage local.

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh (audio-vidéo)

Actuellement, les transactions de la finance islamique ne sont rentables ni pour les banques ni pour les citoyens, estime Hachemi Siagh, expert en finance internationale.

Kamal Kheffache (économiste):"L’Algérie manque de réactivité pour s’adapter aux exigences de la mondialisation"

Dans cette interview, l’économiste Kamal Kheffache considère que l’Algérie ne s’est pas adaptée aux exigences de la mondialisation » et que, en se fermant, elle ralentit « le développement économique ».