Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

EL KENDI, 10 années d’activité au service de la santé du citoyen algérien

 

EL KENDI Industrie du médicament est le premier laboratoire algérien de production de médicaments et le pionnier dans la fabrication locale de traitements pour les maladies chroniques (cardiologie, neuropsychiatrie, urologie, asthme et maladies respiratoires).

 

L’entreprise a consacré ses 10 années d’existence à l’acquisition de technologies nouvelles afin de développer sa production de génériques à forte valeur ajoutée et à enrichir son portefeuille avec desproduits hospitaliers, des traitements oncologiques et des médicaments

issus de la biotechnologie.

 98% des médicaments d’EL KENDI sont produits en Algérie et sont équivalents qualitativement aux médicaments importés. L’ensemble de sa gamme de produits est soumise au strict et rigoureux respect des normes internationales de Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) sous

le contrôle permanant du département interne d’assurance qualité qui dispose d’une équipe compétente et pluridisciplinaire mais aussi du LNCPP (Laboratoire National de Contrôle des ProduitsPharmaceutiques) et de l’Agence Nationale du Médicament qui valident les installations

et contrôlent les lots fabriqués.

 EL KENDI couvre à ce jour 10% des besoins du marché algérien en médicaments et environ 30% des traitements des maladies chroniques. EL KENDI produit 150 médicaments génériques : des produits dont lesmolécules sont tombées dans le domaine public. En optant pour ce

choix, elle accroit non seulement la couverture des besoins, mais en plus, elle contribue à la baisse des dépenses de santé publique et honore la politique du gouvernement en matière de réduction des importations.

 

Forte d’une équipe dédiée à la veille internationale, EL KENDI ne se limite pas à dupliquer des princeps. L’entreprise qui emploie une équipe de plus de 1 200 collaborateurs, consacre des efforts matériels et humains conséquents afin d’optimiser les technologies innovantes

acquises, de développer des formulations à libération modifiée et des formes galéniques non conventionnelles qui procurent aux patients plus de confort, d’adhésion, d’efficacité, de sécurité et de rapidité d’action.

 

 Les professionnels de la santé et les malades accordent leur confiance à EL KENDI. Afin de satisfaire la demande croissante des médicaments de spécialité et grâce à un investissement global de 160 millions de dollars, une nouvelle usine sera inaugurée au 1er trimestre 2018.

Adjacente à la première qui est opérationnelle depuis 2009, les deux sites de production d’EL KENDI sont installées au niveau du Pôle Biotechnologique de Sidi Abdellah. Cette nouvelle réalisation donnera lieu à la création d’environs 400 nouveaux emplois directs et

permettra de surcroît à propulser EL KENDI au rang de leader dans l'exportation algérienne de médicaments vers toute la région de l’Afrique du Nord et de l’Ouest.

 

EL KENDI est aujourd’hui la première entreprise de génériques en Algérie. Une réussite qu’elle doit à la qualité de ses médicaments mais aussi au soutien et à la confiance des autorités algériennes, des professionnels de la santé et des patients.

 

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Les défis de la logistique de distribution (contribution)

  La gestion de la chaîne logistique de distribution permet de mettre en œuvre l’ensemble des éléments contribuant à la distribution des produits. Le flux et les stocks, les retours, l’emballage, les équipements, les services de transport, de manutention, les systèmes d’informations…Ce concept relativement standard de la supplychain est en train d’évoluer. Son champ d’intervention s’élargit de plus en plus et...

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.