Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 26 Mai 2018

 

Djezzy s’associe à Yassir pour faciliter la vie des algériens

 

Djezzy, leader des technologies de communications numériques, a le plaisir d’annoncer la signature d’un accord avec Yassir, filiale de YA Technologies, en marge d’un séminaire organisé ce lundi 30 avril 2018 à l’hôtel Aurassi en présence des représentants de différents Ministères, de la DGSN ainsi que de l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique en Algérie, son excellence John Desrocher.

      L’accord a été paraphé par Monsieur Eric Bourland, Directeur Général Adjoint chargé du digital à Djezzy et Monsieur El Mahdi Yettou, PDG et Co-fondateur de YA Technologies.

        En vertu de cet accord, Djezzy prévoit d’offrir une connexion internet avantageuse via le Modem 4G à bord des voitures ou des taxis exerçant en partenariat avec Yassir ainsi qu’une communication commune dans le cadre de cette alliance.

        Pour sa part, Yassir s’engage à accorder une remise dédiée aux clients de Djezzy ainsi qu’une mise en avant des meilleures offres promotionnelles du moment.

       A cette occasion, Eric Bourland a déclaré : «Djezzy est le premier et unique opérateur mobile en Algérie à offrir ce type de services à ses clients. En tant qu’entreprise algérienne détenue à 51% par le FNI et membre du groupe Veon, nous sommes fiers de ce partenariat qui met en lumière les opportunités qu’offre la digitalisation dans le développement de l’économie au service du citoyen».

      De son coté, El Mehdi Yettou a indiqué : « c’est un honneur de nous associer à Djezzy, l’un des meilleurs opérateurs de téléphonie mobile dans le pays afin de développer davantage notre activité et permettre aux usagers d’avoir une bonne prestation de service».

     YA Technologies, est une société mixte Algéro-américaine fondée dans la Silicon Valley en 2017, dont les bureaux se trouvent à Palo Alto et à Alger. Sa mission est de changer la manière dont les services quotidiens sont fournis en Algérie et en Afrique à travers l’utilisation de solutions de hautes technologies numériques innovantes, en liant les écosystèmes de la Silicon Valley et de l’Algérie.

    Yassir, est l’un des premiers produits que YA Technologies a mis sur le marché. Il s’agit d’un service permettant de relier un client potentiel (demandeur de service) à un chauffeur (prestataire de service). Depuis son introduction dans le marché algérien, Yassir a créé plus de 2000 emplois directs et indirects et assure plus de 1500 courses par jour.

 

 

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Stagnation: Pourquoi la Task Force du gouvernement Sellal doit revenir sans Sellal

  La chronique de El Kadi Ihsane sur El Watan cherche une cohérence à l’action économique du gouvernement sous influence de la feuille de route de feu la task force.

Tunisie: Divergence entre les parties prenantes sur le 64e point du Document de Carthage 2

  Le président de la République Béji Caïd Essebsi a appelé les parties prenantes du Document de Carthage à trancher le point litigieux relatif au remplacement du chef du gouvernement.

Téhéran veut vendre du pétrole contre son maintien dans l’accord sur le nucléaire

  Le guide iranien  veut aussi que les pays européens signataires de l’accord maintiennent leurs échanges commerciaux avec la République islamique.