Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Janvier 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • vendredi 2 décembre 2016 10:40

Moscou accuse des services étrangers d'organiser une cyberattaque contres des banques russes

 Le siège des services russes (FSB) à Moscou (DR)

Les services secrets russes (le Service fédéral de sécurité -FSB ) accusent des services de renseignement étrangers d'avoir préparé les cyberattaques contre le système financier de la Russie.

 Des "services secrets étrangers" préparent une cyberattaque contre la Russie, visant notamment à déstabiliser son système financier, ont accusé vendredi les services secrets russes (FSB).

"Le FSB a reçu des informations concernant la préparation par des services secrets étrangers d'une cyberattaque d'envergure pour déstabiliser à partir du 5 décembre 2016 le système financier russe, en particulier les activités de plusieurs grandes banques russes", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Les "centres de commandement" et les serveurs nécessaires à la réalisation de cette attaque appartiennent à l'hébergeur internet ukrainien BlazingFast, a affirmé le FSB.

 Selon le FSB, les responsables de cette cyberattaque vont notamment "envoyer en masse des SMS et publier des messages provocants sur les réseaux sociaux et sur les blogs à propos d'une crise du système financier russe" aux habitants de plusieurs dizaines de villes russes. Le FSB a déclaré mener des "actions" pour enrayer cette cyberattaque.

 De son côté, le directeur de BlazingFast, Anton Onopriïtchouk a démenti dans une déclaration toute implication dans des cyberattaques, soulignant que sa société fournissait "des services pour se protéger (de cyberattaques), pas pour mener des attaques".

 "Pour l'instant, personne ne nous a contacté concernant ce communiqué" du FSB, a-t-il ajouté. "Nous essayons d'analyser cette situation mais il s'agit de très nombreuses adresses IP et cela peut prendre beaucoup de temps".  Mais selon le site russe Sputnik, la société d'hébergement ukrainienne BlazingFast qui a confirmé avoir de la clientèle aux Pays-Bas et a promis de faire une enquête.

 La mise en cause (et en garde) du FSB survient quelques jours après des accusations contre la Russie émanant des occidentaux.  Le chef des services secrets allemands a mis en garde contre les piratages informatiques notamment en provenance de Russie.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

L’Algérie entre dans sa 4e année de déficit budgétaire et extérieur. Que redoutez vous en 2017 ?

Vidéos

Algérie:"Il faut une stratégie globale pour développer le contenu en ligne"-Younes Grar

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Le docteur Kamel-Eddine Fekhar décidé à poursuivre sa grève de la faim (Avocat)

En détention préventive depuis 18 mois, le militant des droits Mozabites a été hospitalisé après 18 jours de grève de la faim.

La défaillance des livraisons de gaz algérien à la France « n’inquiète pas » Nourredine Bouterfa

Gaz naturel, gaz liquéfié, Sonatrach, GRTgaz, Noureddine Bouterfa, Fos sur Mer, GRTgaz, Tiguentourine, Eni, La réponse officielle algérienne à l’interpellation française sur « les ruptures d’approvisionnement » en gaz naturel ne va pas calmer une polémique naissante.

Les Marocaines se mobilisent contre la violence sexuelle

Le suicide d'une jeune fille victime d'un viol collectif a sonné la mobilisation des organisations féménines. Elles demandent la révision de la loi 13/103 relative à la lutte contre la violence faite aux femmes.