Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

  •   REUTERS
  • lundi 19 décembre 2016 15:45

Christine Lagarde, DG du FMI, reconnue coupable de "négligences" en France mais dispensée de peine

Christine Lagarde reconnue coupable sans être condamnée (DR)



La directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, a été reconnue lundi coupable de "négligences" pour négligences dans sa gestion de l'arbitrage Tapie en tant que ministre des Finances. Mais elle n'a été condamnée à aucune peine.



La Cour de justice de la République en France a estimé que le délit de négligence n'était pas constitué en ce qui concerne sa décision d'entrer en arbitrage, en 2007, pour le litige opposant Bernard tapie au Crédit Lyonnais sur la revente d'Adidas.

Elle a en revanche estimé qu'elle s'était rendue coupable de négligences ayant mené au détournement par un tiers de fonds publics en renonçant à exercer un recours contre la sentence à 403 millions d'euros. En raison de sa personnalité et de sa réputation, elle a toutefois été dispensée de peine.

Au dernier jour de son procès, Christine Lagarde avait déclaré ne jamais avoir suspecté de risque de fraude dans l'arbitrage Tapie, étouffant un sanglot à l'évocation de "cinq années d'épreuve".

Poursuivie pour négligence d'une personne dépositaire de l'autorité publique ayant mené au détournement par un tiers de fonds publics, elle risquait jusqu'à un an de prison et 15.000 euros d'amende. Le parquet général, qui était hostile à ce procès, avait requis sa relaxe. Son avocat, Me Patrick Maisonneuve, a déclaré à la presse qu'il étudierait l'opportunité d'un pourvoi en cassation.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Des champions nationaux [ LE BLOG ECO ]

Comment construit-on un tissu industriel performant ? La question paraît simple mais elle est au cœur de vastes débats académiques et politiques depuis plusieurs décennies.

Pour Hafid Derradji, Bouteflika n’a pas reçu Farouk Ksentini pour parler du 5e mandat

  Les déclarations de l’ex-président de la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’homme (CNCDDH), dissoute, Me Farouk Ksentini indiquant que le président de la République Abdelaziz Bouteflika souhaite briguer un 5è mandat ont fait réagir le célèbre commentateur sportif Hafid Derradji.

Le Comité de soutien au journal Al Fadjr est né: "Pour un nouveau modèle de l’édition de presse"

Le comité de soutien au journal Al Fadjr est né, lors d’une assemblée générale, ce samedi 18 novembre 2017 à la maison de la presse Tahar Djaout.