Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

  •   Sana Harb
  • dimanche 1 janvier 2017 19:15

Décès de Monseigneur Hillarion Capucci, militant de la cause palestinienne

Mgr Capucci avec les drapeaux palestinien et algérien autour du cou (dr)

Monseigneur Hillarion Capucci, ancien archevêque grec-catholique d’El Qods (Jérusalem), connu sous le nom du père-militant est mort à Rome à un âge de 94 ans.  Mgr Capucci est natif de la ville d’Alep, en Syrie, en 1922. Il jouit d'une grande estime chez les Palestiniens.

 

 

 Il était archevêque grec-catholique de Jérusalem depuis 1965. Très engagé politiquement dans le combat pour les droits du peuple palestinien, il avait été arrêté par les forces d’occupation israélienne en 1974 qui l’accusaient de transporter des armes à feu dans sa voiture pour le compte de l’organisation de libération de la Palestine.

 Les charges retenues contre lui par les forces d’occupation étaient, pour les Palestiniens, une reconnaissance de son engagement très fort : «Contacts avec un agent étranger portant atteinte à la sécurité de l’Etat ; transport et détention d’armes et de matériel de sabotage ; services accomplis pour le compte d’une association illégale, en l’occurrence le Fatah »

 Monseigneur Capucci est devenu un symbole pour les mouvements de résistance palestinien qui ont mené des opérations de fedayin pour réclamer sa libération. Il a été libéré en 1978 et expulsé de Palestine à la suite d’une action diplomatique menée par le Vatican.

 Mais l’infatigable Mr Capucci était de nouveau dans la « flotte de la liberté » qui a tenté en 2009 de briser le blocus contre Gaza. L’ancien archevêque d’El Qods se trouvait à bord d’un bateau transportant de l’aide humanitaire.

 Il a participé également à l’opération mené une année plus tard en 2010 dans le cadre de la « flottille Free Gaza » qui transportait de l’aide humanitaire et des matériaux de construction destinés à la population de la bande de Gaza. Le  Mavi Marmara qui faisait partie de la flotte a été brutalement attaqué par l’armée israélienne faisant neuf mort et 28 blessés, la plupart des turcs.

 Monseigneur Capucci jouissait d’une grande estime chez les Palestiniens toutes religions confondues. Il célèbre la messe de funérailles de Vittorio Arrigoni, un militant pro-palestinien enlevé et assassiné en avril 2011 par un groupe salafiste à Gaza. Un acte qui avait suscité la colère et une révulsion générale en Palestine.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Des champions nationaux [ LE BLOG ECO ]

Comment construit-on un tissu industriel performant ? La question paraît simple mais elle est au cœur de vastes débats académiques et politiques depuis plusieurs décennies.

Pour Hafid Derradji, Bouteflika n’a pas reçu Farouk Ksentini pour parler du 5e mandat

  Les déclarations de l’ex-président de la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’homme (CNCDDH), dissoute, Me Farouk Ksentini indiquant que le président de la République Abdelaziz Bouteflika souhaite briguer un 5è mandat ont fait réagir le célèbre commentateur sportif Hafid Derradji.

Le Comité de soutien au journal Al Fadjr est né: "Pour un nouveau modèle de l’édition de presse"

Le comité de soutien au journal Al Fadjr est né, lors d’une assemblée générale, ce samedi 18 novembre 2017 à la maison de la presse Tahar Djaout.