Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 21 Septembre 2017

  •   Sana Harb
  • dimanche 1 janvier 2017 19:15

Décès de Monseigneur Hillarion Capucci, militant de la cause palestinienne

Mgr Capucci avec les drapeaux palestinien et algérien autour du cou (dr)

Monseigneur Hillarion Capucci, ancien archevêque grec-catholique d’El Qods (Jérusalem), connu sous le nom du père-militant est mort à Rome à un âge de 94 ans.  Mgr Capucci est natif de la ville d’Alep, en Syrie, en 1922. Il jouit d'une grande estime chez les Palestiniens.

 

 

 Il était archevêque grec-catholique de Jérusalem depuis 1965. Très engagé politiquement dans le combat pour les droits du peuple palestinien, il avait été arrêté par les forces d’occupation israélienne en 1974 qui l’accusaient de transporter des armes à feu dans sa voiture pour le compte de l’organisation de libération de la Palestine.

 Les charges retenues contre lui par les forces d’occupation étaient, pour les Palestiniens, une reconnaissance de son engagement très fort : «Contacts avec un agent étranger portant atteinte à la sécurité de l’Etat ; transport et détention d’armes et de matériel de sabotage ; services accomplis pour le compte d’une association illégale, en l’occurrence le Fatah »

 Monseigneur Capucci est devenu un symbole pour les mouvements de résistance palestinien qui ont mené des opérations de fedayin pour réclamer sa libération. Il a été libéré en 1978 et expulsé de Palestine à la suite d’une action diplomatique menée par le Vatican.

 Mais l’infatigable Mr Capucci était de nouveau dans la « flotte de la liberté » qui a tenté en 2009 de briser le blocus contre Gaza. L’ancien archevêque d’El Qods se trouvait à bord d’un bateau transportant de l’aide humanitaire.

 Il a participé également à l’opération mené une année plus tard en 2010 dans le cadre de la « flottille Free Gaza » qui transportait de l’aide humanitaire et des matériaux de construction destinés à la population de la bande de Gaza. Le  Mavi Marmara qui faisait partie de la flotte a été brutalement attaqué par l’armée israélienne faisant neuf mort et 28 blessés, la plupart des turcs.

 Monseigneur Capucci jouissait d’une grande estime chez les Palestiniens toutes religions confondues. Il célèbre la messe de funérailles de Vittorio Arrigoni, un militant pro-palestinien enlevé et assassiné en avril 2011 par un groupe salafiste à Gaza. Un acte qui avait suscité la colère et une révulsion générale en Palestine.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Le montant de la masse monétaire dans le circuit informel est surévalué, selon Ferhat Aït Ali (VIDEO)

Pour l'économiste Ferhat Aït Ali, le montant de la masse monétaire circulant dans les circuits informels ou thésaurisée est ''surévalué''. Au mieux, il ne s'agit que de 40 milliards de dinars, ''c'est ce que nous avons dans nos poches actuellement''.

Algérie-Emploi - "Les besoins du marché prennent l’ascenseur, les formations prennent l’escalier" - Mohamed Ali Deyahi (BIT) – Audio-

  Mohamed Ali Deyahi, Directeur Régional Afrique du Nord du Bureau International du Travail (BIT) a fait le constat ce mercredi  sur Radio M d’une évolution «préoccupante » du chômage des jeunes en Algérie qui atteint les 29% en 2017 contre 24% en 2016. La grande faille est dans l'écart entre le marché de l'emploi et la formation.

Tunisie: L'homme d’affaires Slim Riahi interdit de voyager (juge)

Une décision d’interdiction de voyage a été émise mardi par le juge d’instruction près le pôle judiciaire financier contre le président de l’Union patriotique libre (UPL) et homme d’affaires Slim Riahi, a annoncé mercredi le porte-parole du pôle financier, Sofiène Selliti.