Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Mars 2017

  •   REUTERS
  • samedi 18 mars 2017 11:57

France : Un homme abattu à l'aéroport d'Orly


Un homme a été abattu samedi à l'aérogare d'Orly Sud, près de Paris, après avoir tenté de s'emparer de l'arme d'un militaire de l'opération Sentinelle en patrouille, a-t-on appris auprès du ministère de l'Intérieur.



Cet incident n'a pas fait de blessés parmi les voyageurs présents à l'aéroport d'Orly, le deuxième de France en nombre de passagers annuels, a-t-on précisé de même source. "Un homme aurait essayé de s'attaquer à un soldat de Sentinelle et il a été abattu à Orly Sud, hall 1", a-t-on dit place Beauvau.

"L'homme a réussi à s'emparer de l'arme d'un militaire de Sentinelle. A priori, il a été rapidement neutralisé par les forces de sécurité. C'est a priori un Famas (fusil d'assaut-NDLR) dont l'homme s'est emparé", a par ailleurs déclaré Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur français, sur franceinfo.

 L'homme abattu avait probablement ouvert le feu précédemment sur des policiers lors d'un contrôle à Stains, en Seine-Saint-Denis, a-t-on dit de sources policières. Ces deux incidents ont "a priori" été commis par la même personne, décrite comme "radicalisée" et connue des services de renseignement, selon l'une de ces sources.

Toujours selon cette source, un contrôle effectué par la brigade anti-criminalité (bac) a dégénéré à Stains et l'homme a tiré sur les policiers avant de prendre la fuite, aux alentours de 07h00 du matin.

De même source, on affirme que cet homme s'est ensuite rendu à l'aérogare d'Orly Sud, où il a dérobé l'arme d'un soldat, puis s'est retranché dans un commerce de l'aéroport et a été abattu par un militaire. "L'individu avait une fiche S (des services de renseignements)", selon cette même source.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

L’Observatoire tunisien de l’eau met en garde contre l’aggravation du stress hydrique en 2017

Entre 2016 et 2017, les ressources en eau dans les barrages tunisiens sont tombées de 1,426 milliard de m3 à quelque 700 millions de m3 seulement, selon des chiffres rendus publics par le ministre tunisien de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques, le 7 mars dernier devant l’Assemblée des Représentants du Peuple.

Algérie - L'ALNAFT a un nouveau président par intérim, Arezki Hocini

Le remplacement de Sid Ali Betata à la tête de l’Alnaft intervient quelques jours après le remplacement d’Amine Mazouzi à la tête de la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach par Abdelmoumene Ould Kaddour, ancien patron de BRC (dissoute), pourtant condamné par la justice pour espionnage au profit d’une puissance étrangère.

Les Bourses européennes restent prudentes en attendant l'issue du du Congrès américain sur l’"Obamacare"

Le pétrole regagne lui aussi du terrain, après être tombé mercredi à son plus bas niveau depuis fin novembre en réaction aux chiffres montrant que les stocks de brut aux Etats-Unis, déjà à des sommets, avaient augmenté plus qu'attendu la semaine dernière. Des analystes expliquent que le prix du baril a trouvé un support technique et profite de nouvelles prises...