Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 11 Décembre 2017

  •   Amin Fassi-Fihri
  • vendredi 11 août 2017 18:11

Sport-Football: Le Maroc candidat pour l'organisation de la coupe du monde 2026

                                      


La fédération marocaine de football a annoncé ce vendredi sa candidature pour l'organisation de l'édition 2026 de la coupe du monde. Le Maroc s'est déjà porté candidat à quatre reprises pour abriter l'événement sportif planétaire le plus prestigieux

 

Après 1994, 1998, 2006, et 2010, voilà que le Maroc annonce, pour la cinquième fois, son intention d'organiser la coupe du monde de football de 2026. C'est la fédération royale marocaine de football (FRMF), qui a fait l'annonce ce vendredi 11 août du dépôt de sa candidature auprès de la FIFA. ''Le Maroc considère qu’il est capable d’organiser une Coupe du monde. On a les infrastructures nécessaires en termes de stades, de transports, de capacité hôtelière et sanitaire'', a indiqué le ministre marocain de la jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami dans une déclaration à l'AFP. L'annonce du Maroc intervient après la candidature conjointe des Etats-Unis, du Canada et du Mexique a u mois d’avril dernier. En 2006, la formule de l'organisation de la CM changera au niveau du nombre des équipes participantes, avec désormais 48 équipes contre 32 actuellement.

Les tops….

A l'annonce de cette candidature, le tout nouveau président de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad, s'est dit ''convaincu'' que ''le Maroc pourrait organiser le Mondial 2026''. Fin 2016, le président de la FIFA, l'Italien Gianni Infantino avait souligné que le Maroc est ''en mesure d’accueillir la Coupe du monde de football eu égard à ses infrastructures et sa capacité organisationnelle''. Avant cette annonce officielle, des médias avaient évoqué une autre candidature commune entre le Maroc, l'Espagne (organisatrice de l’édition de 1982) et le Portugal, pour faire contrepoids à la candidature commune des Etats-Unis, du canada et du Mexique. Mais, ce n’était là que ''pures spéculations'', selon le ministre des sports marocain. Le Maroc compte six stades répondant aux normes internationales et quatre autres sont en construction. '' La capacité, nous l’avons. Le défi serait de garantir un engouement, des recettes et du spectacle'', a indiqué l'ancien athlète et chroniqueur sportif Aziz Daoudi dans une déclaration à l'AFP.

Les flops


Pour autant, le pays avait, au plus fort de l'épidémie Ebola en Afrique de l'Est, refusé d'organiser la CAN 2015. En outre, les anciens dirigeants de la FRMF étaient impliqués dans les affaires de corruption, qui avaient éclaboussé des responsables de la FIFA, dont Sepp Blatter. Lla FIFA a ainsi reconnu en mars 2016 que le royaume avait versé des pots-de-vin à l’ancien président de la Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf), Jack Warner, en échange de sa voix pour l’organisation des Coupes du monde 1998 et celle de 2010, que l'Afrique du Sud avait organisée. Les prochaines éditions de la coupe du monde seront abritées en 2018 par la Russie, et en 2022 par le Qatar.

 

 

 


Évaluer cet élément
(9 Votes)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • Une citation pour la narco monarchie : "Echar fi 3ntiou wi takek fi zanentou"

    Comme d'habitude de l'esbroufe surtout que la narco monarchie a déjà postulé avec corruption comme seule elle en est capable et l'habitude.

    L'argent récolté des pétromonarchies du Golfe et des subsides récoltés chez d'autres ou encore le hram du trafic de drogues devraient servir à atténuer la misère des sujets au lieu de fanfaronner pour endormir le peuple et pour seulement quelques jours.

    Rapporter Vangelis samedi 12 août 2017 16:25
  • Ah si les maghrebins etaient unis et solidaires meme la question de l'engouement pour l'evenement ne serait pas posée: une coupe du monde sur le territoire maghrebin (Algerie_Maroc-Tunisie)...helas un reve que meme nos petits enfants ne verront pas....cela dit en toute objectivité et lucidité

    Rapporter Chaib Sidi Boumediene vendredi 11 août 2017 20:22
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

L'échéance 2019 ne nous détournera pas de la construction de la citoyenneté en Algérie

A ne pas manquer

Prev Next

Le marché de la téléphonie n’a pas été affecté par le contingentement des importations-Said Benmesbah (audio-vidéo)

Les représentants des marques de téléphonie mobile Algérie se sont très vite adaptés au nouveau contexte du marché qui impose le régime des quotas à l’importation, en s'orientant vers l'assemblage local.

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh (audio-vidéo)

Actuellement, les transactions de la finance islamique ne sont rentables ni pour les banques ni pour les citoyens, estime Hachemi Siagh, expert en finance internationale.

Kamal Kheffache (économiste):"L’Algérie manque de réactivité pour s’adapter aux exigences de la mondialisation"

Dans cette interview, l’économiste Kamal Kheffache considère que l’Algérie ne s’est pas adaptée aux exigences de la mondialisation » et que, en se fermant, elle ralentit « le développement économique ».