Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 17 Décembre 2017

  •   Ahmed Bounour
  • dimanche 3 septembre 2017 11:03

La Russie compte soutenir une nouvelle prolongation de l’accord pétrolier

 

Le haut responsable russe a estimé que l’accord pétrolier a contribué à la stabilisation du marché.

 

La Russie va probablement soutenir une nouvelle prolongation de l’accord relatif à la réduction de la production pétrolière qui expire en mars prochain, a indiqué, Arkady Dvorkovich le vice-président du gouvernement russe.

« La suite la plus probable est que l’accord soit prolongé », a déclaré M. Dvorkovich au cours d’un entretien accordé à la chaîne de télévision Bloomberg.

« En prenant en considération l’évaluation préliminaire de l’accord (relatif à la réduction de la production pétrolière), nous pouvons dire que celui-ci a été efficace et a contribué à la stabilisation du marché », a-t-il ajouté, précisant que le ministère russe de l’Energie est « pleinement engagé » afin de garantir le succès de l’accord pétrolier.

Ces déclarations font suite à la rencontre qui a réuni, à Moscou, le ministre russe de l’Energie Alexander Novak et son homologue irakien Jabbar al-Luaibi afin de parler de la coopération entre l’Opep (Organisation des pays producteurs de pétrole) et ses partenaires menés par la Russie. Le ministre irakien dont le pays est l’un des plus gros producteurs de l’Opep, mais également le moins discipliné, s’est engagé à ne pas dépasser la limite de production fixée dans le cadre de l’accord.

Plus généralement, la production de l’Opep s’est tassée durant le mois d’août après être monté en flèche le mois précédent. De plus, la fermeture de trois champs pétroliers en Libye en raison d’actions menées par des milices locales contribue déjà à réduire les quantités de pétrole mises sur le marché international.

L’accord de limitation de la production pétrolière signé par la majorité des membres de l’Opep (La Libye et le Nigeria)  et leurs partenaires prévoit une réduction quotidienne de la production de 1,8 millions de barils. L’accord mis en application en janvier dernier pour une période de six mois a été reconduit, fin mai, pour encore neuf autres mois.

 

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP se déchire sur Algériens et Palestiniens par temps de « Chedda »

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"LA TUNISIE DANS LA LISTE DES PARADIS FISCAUX, UN CLASSEMENT QUI EMBARRASSE TOUT LE MONDE".

A ne pas manquer

Prev Next

Polémique sur la promotion de Tamazight : Lotfi DK appelle à l’arrêt des hostilités sur Facebook

 La polémique qui fait rage sur les réseaux sociaux sur le refus des députés de la majorité une proposition d’amendement du projet de loi de finances pour l’année 2018 portant sur la promotion de la langue amazighe a fait réagir le chanteur engagé du Rap Lotfi DK.

Le taux de chômage en Algérie devrait atteindre 13,2 % en 2018 (étude)

  Une étude sur les défis de la démographie au Maghreb relève un décalage entre le capital humain et les besoins du marché de l'emploi, malgré les importants investissements consentis dans l'enseignement supérieur.

57 % des Algériens ont une opinion positive sur l’Union européenne (sondage)

Plus de 60%  des personnes sondées pensent que l'UE devrait en faire plus sur les questions liées aux droits de l'homme, près de 70% sur le commerce et près de 60% des personnes interrogées attendent davantage dans le domaine de la migration et de l'éducation.